CUTS : un nouveau modèle de prédiction du risque démontre une grande précision et un bénéfice clinique net important

  • Foerster B & et al.
  • Eur Urol

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une proposition de modèle de stratification du risque prédit le risque de développer un cancer urothélial du tractus supérieur (CUTS) avec envahissement musculaire ou atteinte des ganglions lymphatiques, avec une précision et un bénéfice net clinique plus importants que les modèles actuels de stratification du risque.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le modèle proposé permettra d’améliorer le processus de prise de décision concernant la chirurgie endoscopique avec préservation du rein.

Méthodologie

  • 1 214 patients atteints d’un CUTS non métastatique et ayant fait l’objet d’une urétérorénoscopie avec biopsie suivie d’une néphro-urétérectomie radicale entre 2000 et 2017 ont été inclus.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Les facteurs prédictifs indépendants de la maladie de stade supérieur ou égal à pT2/pN+ étaient :
    • l’âge (rapport de cotes [RC] : 1,02 ; P = 0,013) ;
    • une biopsie de haut grade (RC : 1,81 ; P < 0,001) ;
    • la classification cT1+ à la biopsie (RC : 3,23 ; P < 0,001) ;
    • une hydronéphrose préopératoire (RC : 1,37 ; P = 0,024) ;
    • la taille de la tumeur (RC : 1,09 ; P = 0,029) ;
    • la présence d’une invasion à l’imagerie (RC : 5,10 ; P < 0,001) ;
    • une tumeur sessile (RC : 2.31 ; P < 0,001).
  • La précision de la proposition de modèle de stratification du risque (75 %) était plus élevée que celle du modèle de 2017 de l’Association européenne d’urologie (European Association of Urology [EAU] 2017 ; 71 %), du modèle de 2018 du Réseau national américain de lutte contre le cancer (National Comprehensive Cancer Network ; 71 %) et du modèle de 2018 de Margolin (66 %).
  • Ce modèle a démontré un bénéfice clinique net de 0,03 pour une probabilité seuil de 50 %, comparativement au modèle EAU 2017.

Limites

  • Il s’agissait d’une étude rétrospective.