CTVA dans le cadre du cancer du poumon : un nouveau système de drainage thoracique permet de réduire la douleur

  • Zhang JT & al.
  • Ann Thorac Surg
  • 8 janv. 2020

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Après une chirurgie thoracoscopique vidéoassistée (CTVA) pour un cancer du poumon, un système de drainage consistant à insérer un cathéter à double lumière afin de permettre l’extraction prophylactique et corrective de l’air n’est pas inférieur à un drain thoracique standard, mais il est associé à une réduction significative des scores de douleur.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les procédures de CTVA sont de plus en plus fréquentes, et le drainage sans tubulure pourrait favoriser la récupération des patients.

Protocole de l’étude

  • Un essai de non-infériorité prospectif et randomisé a été mené.
  • 84 patients atteints d’un cancer du poumon ont fait l’objet d’une résection cunéiforme du poumon par CTVA, suivie de l’insertion d’un cathéter d’extraction prophylactique de l’air (CP ; n = 40) ou d’un drain thoracique standard (DS ; n = 44) pour le drainage thoracique.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Le taux de pneumothorax, d’épanchement pleural et d’infection pulmonaire était similaire entre les deux groupes.
  • Les patients du groupe CP ont rapporté une douleur significativement moins importante par le biais du score sur l’échelle numérique de la douleur (1,6 ± 0,7 contre 2,4 ± 1,2 ; P = 0,001).
  • Une réinsertion du drain thoracique a été requise chez 1 personne du groupe DS et chez aucune personne du groupe CP.

Limites

  • Étude monocentrique.