CSTNm : l’association de nab-paclitaxel et de carboplatine constitue le meilleur traitement de première intention dans le cadre de l’essai tnAcity

  • Ann Oncol

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association de nab-paclitaxel et de carboplatine (nab-P/C) présente une toxicité aussi gérable et est plus efficace comme stratégie de première intention que l’association de nab-paclitaxel et de gemcitabine (nab-P/G) et celle de gemcitabine et de carboplatine (G/C) chez les patientes atteintes d’un cancer du sein triple négatif métastatique (CSTNm).

Pourquoi est-ce important ?

  • Le traitement par nab-P/C pourrait constituer une option viable en traitement de première intention pour le CSTNm, qui est associé à un mauvais pronostic ainsi qu’à une évolution clinique agressive.

Conception de l’étude

  • Essai clinique de phase II randomisé, contrôlé, multicentrique et en ouvert (tnAcity) mené dans 11 pays.
  • Des patientes n’ayant reçu aucune chimiothérapie préalable pour leur CSTNm ont été affectées de manière aléatoire à un traitement par nab-P/C (n = 64 ; 125 mg/m2/aire sous la courbe 2 [ASC 2]), nab-P/G (n = 61 ; 125 mg/m2/1 000 mg/m2) ou G/C (n = 66 ; 1 000 mg/m2/ASC 2) aux jours 1 et 8 toutes les trois semaines.
  • Le critère d’évaluation principal était la SSP.
  • Financement : Celgene Corporation.

Principaux résultats

  • Le groupe nab-P/C a présenté une SSP plus longue, par rapport aux groupes nab-P/G (médiane : 8,3 contre 5,5 mois ; RR : 0,59 ; P = 0,02) et G/C (médiane : 8,3 contre 6,0 mois ; RR : 0,58 ; P = 0,02).
  • Le groupe nab-P/C a présenté une SG non significativement plus longue, par rapport aux groupes nab-P/G (médiane : 16,8 contre 12,1 mois ; RR : 0,73 ; P = 0,16) et G/C (médiane : 16,8 contre 12,6 mois ; RR : 0,80 ; P = 0,29).
  • Le groupe nab-P/C a présenté le taux de réponse globale le plus élevé (73 % contre 39 % et 44 %, respectivement).
  • Les événements indésirables (grade 3 ou supérieur) étaient principalement hématologiques dans l’ensemble des trois groupes (neutropénie, anémie, thrombocytopénie).

Limites

  • Étude en ouvert.