CSTN précoce : le traitement par carboplatine et docétaxel est associé à une excellente survie en cas de RCp ou de quasi-RCp

  • Sharma P & al.
  • Clin Cancer Res
  • 30 juil. 2018

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’administration d’un traitement néoadjuvant par carboplatine et docétaxel (CbD) dans le cadre du cancer du sein triple négatif (CSTN) précoce est associée à une survie sans récidive (SSR) et à une SG excellentes lorsque les patientes obtiennent une réponse complète pathologique (RCp) ou une quasi-RCp.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une chimiothérapie supplémentaire peut être omise chez les patientes obtenant une RCp ou une quasi-RCp.

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte prospective, multicentrique, a été menée auprès de 190 patientes traitées par Cb (ASC6) et D (75 mg/m2) tous les 21 jours pendant 6 cycles.
  • La RCp était définie comme l’absence de signe de tumeur invasive dans le sein et l’aisselle.
  • La quasi-RCp était définie comme une charge de cancer résiduel (CCR) de I, tandis qu’une CCR de II signalait une maladie résiduelle modérée et qu’une CCR de III signalait une maladie résiduelle étendue.
  • Financement : Université du Kansas (University of Kansas) ; NIH ; Centro de Investigación Biomédica en Red de Salud Carlos III.

Principaux résultats

  • La durée de suivi médiane était de 36 mois.
  • 55 % des patientes de la cohorte ont obtenu une RCp, et 13 % une CCR de I.
  • La SSR à trois ans était de 79 % et la SG à trois ans était de 87 %.
  • Les patientes ayant obtenu une RCp, comparativement aux patientes n’ayant pas obtenu une RCp, avaient une meilleure SSR à trois ans (90 % contre 66 % ; RR : 0,30 ; P = 0,0001) et une meilleure SG (94 % contre 79 % ; RR : 0,25 ; P = 0,001).
  • Les patientes obtenant une CCR de I avaient une SSR (93 %) et une SG (100 %) élevées.
  • La SSR était similaire entre le groupe avec RCp et le groupe avec CCR de I (RR : 2,48 ; P = 0,37).

Limites

  • Étude observationnelle dans sa conception.
  • Durée de suivi courte.