CSp : le recours à la RT après une CCS est fréquent chez les patientes âgées, malgré l’absence de bénéfice

  • Downs-Canner S & al.
  • Ann Surg Oncol
  • 8 févr. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans une cohorte en situation réelle, le recours à la radiothérapie adjuvante (RTA) était élevé, malgré une absence de bénéfice de SG, chez les femmes de 70 ans ou plus atteintes de tumeurs à récepteurs des œstrogènes positifs (Estrogen Receptor positive, ER+) de stade T1 et qui avaient fait l’objet d’une chirurgie conservatrice du sein (CCS).
  • Ni la présence de facteurs de risque de récidive locale ni le risque de décès à 10 ans estimé n’étaient associés au fait de faire l’objet d’une RTA.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats suggèrent que le recours à la RTA est trop important dans cette population de patientes.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte issue d’une base de données en situation réelle (n = 323), composée de femmes de 70 ans ou plus atteintes d’un CS ER+ T1 et traitées au Centre de cancérologie Memorial Sloan Kettering (Memorial Sloan Kettering Cancer Center) entre 2010 et 2012, a été analysée.
  • Financement : NIH.

Principaux résultats

  • 53,8 % des patientes de la cohorte ont fait l’objet d’une RTA.
    • Le recours à la RT diminuait avec l’âge : les patientes faisant l’objet d’une RTA étaient plus jeunes que celles ne faisant pas l’objet d’une RTA (74 contre 78 ans ; P 
  • Âge médian de la cohorte : 75 ans ; taille médiane des tumeurs : 1 cm ; toutes les tumeurs étaient à ganglions cliniquement négatifs.
  • Facteurs non associés au recours à la RTA :
    • risque de décès à 10 ans estimé ;
    • présence de comorbidités ; et
    • facteurs de risque de récidive locale.
  • Le recours à la RTA (comparativement à l’absence de RTA) n’a eu aucune influence significative sur la SG (92 % contre 85 % ; P = 0,051).

Limites

  • Conception de l’étude monocentrique et non randomisée.