CSp : la SSR à trois ans est similaire avec une WBI hypofractionnée ou conventionnelle

  • Shaitelman SF & al.
  • J Clin Oncol
  • 31 oct. 2018

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La radiothérapie hypofractionnée du sein entier (Hypofractionated Whole-Breast Irradiation, HF-WBI) n’est pas inférieure à la WBI fractionnée conventionnelle (Conventionally Fractionated WBI, CF-WBI), toutes deux suivies d’une surimpression du lit tumoral, en termes de résultats indésirables cosmétiques trois ans après le traitement pour un cancer du sein précoce (CSp).
  • Les résultats cosmétiques étaient non inférieurs en cas de taille importante des seins, et le fait de recevoir une chimiothérapie avant la WBI n’avait qu’un effet cosmétique négatif léger.

Pourquoi est-ce important ?

  • Malgré les recommandations basées sur les données probantes, l’HF-WBI demeure peu utilisée en raison des inquiétudes concernant les effets indésirables cosmétiques associés à la surimpression du lit tumoral, à une taille importante des seins et au fait d’avoir reçu une chimiothérapie.
  • Les auteurs concluent qu’aucune de ces inquiétudes n’est associée à une contre-indication forte à l’HF-WBI.

Protocole de l’étude

  • Un essai randomisé multicentrique (n = 287) a comparé l’HF-WBI et la CF-WBI, suivies d’une surimpression du lit tumoral, chez des femmes atteintes d’un CS de stade 0 à II.
  • Le critère d’évaluation principal était la présence d’un effet indésirable cosmétique, auto-rapporté par un score de 2,5 ou plus à l’échelle d’évaluation des résultats du traitement du cancer du sein (Breast Cancer Treatment Outcomes Scale).
  • Lors de l’analyse stratifiée, la non-infériorité était établie en cas de limite supérieure de confiance (LSC) à 90 % inférieure à 10 %.
  • Financement : NIH ; Institut de la famille Duncan pour la prévention du cancer et l’évaluation des risques (Duncan Family Institute for Cancer Prevention and Risk Assessment).

Principaux résultats

  • Le taux de résultats indésirables cosmétiques était 5,4 % plus faible avec l’HF-WBI (Pnon-infériorité = 0,002) qu’avec la CF-WBI.
  • Chez les patientes ayant fait l’objet d’une chimiothérapie, l’HF-WBI était associée à un taux de résultats indésirables cosmétiques 4,1 % plus élevé (LSC à 90 % : 15 %).
  • Chez les patientes ayant des seins de taille importante, l’HF-WBI était associée à un taux de résultats indésirables cosmétiques 18,6 % plus faible (LSC à 90 % : -8,0 %).
  • Aucune différence n’a été observée entre l’HF-WBI et la CF-WBI au niveau de la survie sans récidive locale à trois ans (SSR ; 99 % pour les deux ; P = 0,37).

Limites

  • Étude en ouvert.