CSm : des données à cinq ans viennent appuyer l’utilisation du paclitaxel avec le trastuzumab et le pertuzumab

  • Wang R & al.
  • Oncologist
  • 2 janv. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les suivi à cinq ans d’un essai de phase II continuent d’appuyer la sécurité d’emploi et l’efficacité d’un traitement hebdomadaire par paclitaxel, associé à du trastuzumab et du pertuzumab, chez les patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique (CSm) à récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (Human Epidermal Growth Factor Receptor 2, HER2) positif.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette association est désormais recommandée comme traitement combiné de première intention par le Réseau national américain de lutte contre le cancer (National Comprehensive Cancer Network).

Protocole de l’étude

  • Un essai de phase II à bras unique a été mené auprès d’adultes atteintes d’un CSm HER2+ (n = 69) qui n’avaient reçu aucun traitement préalable (74 %) ou qui avaient reçu un seul traitement préalable (26 %).
  • Posologie : paclitaxel par voie intraveineuse (80 mg/m2 1 fois par semaine), combiné à du trastuzumab (8 mg/kg en dose de charge, puis 6 mg/kg toutes les 3 semaines) et à du pertuzumab (840 mg en dose de charge, puis 420 mg toutes les 3 semaines), sur des cycles de 21 jours.
  • Financement : Roche-Genentech.

Principaux résultats

  • La durée médiane de suivi était de 59 mois.
  • La SSP à 6 mois était de 86 % (IC à 95 % : 76–93 %).
  • Dans l’ensemble, la SSP médiane était de 24,2 mois (IC à 95 % : 17–35).
    • Elle était de 25,7 mois (IC à 95 % : 17–non atteinte) dans le groupe sans traitement préalable.
    • Elle était de 20,1 mois (IC à 95 % : 8,5–33,0) dans le groupe ayant reçu 1 traitement préalable.
  • Dans l’ensemble, la SG médiane n’a pas été atteinte.
    • Elle n’a pas été atteinte dans le groupe sans traitement préalable.
    • Elle était de 39,7 mois (IC à 95 % : 32,9–66,7) dans le groupe ayant reçu 1 traitement préalable.
  • Aucun nouveau problème relatif à la sécurité d’emploi n’est survenu.

Limites

  • Petit échantillon.
  • Absence de randomisation.