CS précoce : une méta-analyse appuie l’utilisation de la SSM comme le critère d’évaluation du trastuzumab

  • Lancet Oncol

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une méta-analyse révèle que la SSM est corrélée de manière forte, ou modérément forte, à la SG, dans les essais cliniques portant sur le trastuzumab adjuvant administré pendant une période allant jusqu’à un an, chez des patientes atteintes d’un cancer du sein précoce (CSp) à récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (Human Epidermal Growth Factor Receptor 2, HER2) positif.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première méta-analyse à valider l’utilisation de la SSM comme un substitut à la SG dans le cadre du CSp.
  • L’utilisation de la SSM comme un substitut pourrait accélérer le développement des médicaments.

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 8 essais cliniques (n = 21 480), après une recherche dans des bases de données bibliographiques (par ex., Medline), dans les registres d’essais cliniques et dans les registres d’essais des laboratoires pharmaceutiques.
  • La SSM prend en compte tout type de récidive (invasive ou non invasive) et les décès toutes causes confondues.
  • Les corrélations entre la SSM et la SG au niveau des patientes (rs) et des essais (R2) ont été calculées.
  • L’effet de seuil pour la substitution était le RR maximal pour la SSM, permettant de prédire de manière statistique un RR de moins de 1,00 pour la SG dans un essai futur.
  • Financement : Roche Pharma AG.

Principaux résultats

  • Au niveau des patientes, les associations entre la SSM et la SG étaient fortes (rs : 0,90 ; IC à 95 % : 0,89–0,90).
  • Au niveau des essais, les associations entre la SSM et la SG étaient modérées à fortes (R2 : 0,75 ; IC à 95 % : 0,50–1,00) dans un modèle utilisant l’ensemble des huit essais, et fortes (R2 : 0,84 ; IC à 95 % : 0,67–1,00) dans un second modèle utilisant moins d’essais.
  • Les effets de seuil pour la substitution étaient compris entre 0,56 et 0,81, à partir de l’ensemble des huit essais.

Limites

  • Les analyses de régression sont sensibles aux aberrations.