CS : l’incidence est en augmentation, mais aucun bénéfice de survie n’a été observé depuis 2005

  • Guo F & al.
  • Cancer
  • 6 sept. 2018

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Entre 1975 et 2015, l’incidence de cancer du sein (CS) a augmenté chez les jeunes femmes (âgées de 20 à 39 ans) aux États-Unis.
  • La survie spécifique au CS (SSCS) à cinq ans a augmenté entre 1975 et 2004, mais elle a stagné entre 2005 et 2015, sauf pour le sous-ensemble de femmes atteintes d’un CS métastatique.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il est nécessaire d’identifier de meilleurs traitements pour les jeunes femmes atteintes d’un CS.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte rétrospective de 39 129 jeunes femmes, atteintes d’un CS de tout type et incluses dans la base de données du registre Surveillance, épidémiologie et résultats finaux 9 (Surveillance, Epidemiology and End Results 9, SEER–9), a été analysée.
  • Financement : NIH.

Principaux résultats

  • Entre 1975 et 2015, l’incidence de CS a augmenté, passant de 24,6 à 31,7 cas pour 100 000 individus, soit un pourcentage de variation annuelle de 0,5 (IC à 95 % : 0,4–0,6).
  • La SSCS à cinq ans a augmenté pour l’ensemble de la cohorte, passant de 74 % (IC à 95 % : 72,3–75,5 %) entre 1975 et 1979 à 87,2 % (IC à 95 % : 86,3–88,1 %) entre 2000 et 2004, mais elle a stagné depuis (89,2 % pour 2005–2009 [IC à 95 % : 88,3–90 %] ; 88,5 % pour 2010–2015 [IC à 95 % : 87,3–89,7 %]).
  • La stagnation observée depuis 2005 ne s’applique pas au sous-ensemble de patientes atteintes d’un cancer métastatique ; leur SSCS à cinq ans était de 35 % (IC à 95 % : 29,6–40,5 %) entre 2000 et 2004, de 45,6 % (IC à 95 % : 40,4–50,6 %) entre 2005 et 2009, et de 56,5 % (IC à 95 % : 50,1–62,4 %) entre 2010 et 2015.

Limites

  • Le registre SEER–9 ne couvre qu’environ 10 % de la population des États-Unis.