CPT : un risque accru pour les jeunes patients ainsi que pour les patients âgés

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Un âge < 25 ans ou > 75 ans est associé à des caractéristiques histopathologiques à haut risque chez les patients atteints d’un cancer papillaire de la thyroïde (CPT).

Pourquoi est-ce important ?

  • L’identification de caractéristiques à haut risque pourrait aider à stratifier les soins des patients.

Principaux résultats

  • Les patients âgés de moins de <25 ans ont présenté des taux supérieurs d’extension extraganglionnaire, par rapport aux patients âgés de 25 à 44 ans (20 % contre 5 % ; P = 0,002).
  • Les patients âgés de moins de <25 ans ont présenté des taux supérieurs d’invasion vasculaire et de métastase des ganglions lymphatiques, par rapport aux patients âgés de 45 à 75 ans (23 % contre 10 % [P < 0,001] et 45 % contre 22 % [P = 0,001], respectivement).
  • Les patients âgés de plus de 75 ans ont présenté des taux supérieurs d’invasion vasculaire et d’extension extrathyroïdienne, par rapport aux patients âgés de 45 à 75 ans (26 % contre 6 % [P < 0,001] et 45 % contre 19 % [P = 0,001], respectivement).
  • Les patients âgés de plus de 75 ans ont présenté des taux supérieurs d’extension extrathyroïdienne, par rapport aux patients âgés de 25 à 44 ans (45 % contre 15 % ; P < 0,001).

Conception de l’étude

  • 632 patients atteints d’un CPT ont fait l’objet d’une analyse des assoc...