CPT : quels sont les facteurs qui influencent le nombre de ganglions lymphatiques prélevés au cours de la chirurgie ?

  • Hu JQ & al.
  • Cancer Med
  • 18 déc. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’intervention chirurgicale, une extension extraganglionnaire (EEG), la taille de la tumeur et une thyroïdite chronique de Hashimoto sont associées au nombre de ganglions prélevés (Lymph Node Yield, LNY) chez les patients atteints d’un carcinome papillaire de la thyroïde (CPT) qui font l’objet d’une dissection des ganglions lymphatiques cervicaux centraux (Central Neck Dissection, CND).

Pourquoi est-ce important ?

  • Le LNY est une méthode utile permettant de stratifier les patients, mais l’influence des facteurs préopératoires et peropératoires est mal comprise.

Principaux résultats

  • Une approche par CND (P 
  • La distribution du LNY était associée à la survie sans récidive (rapport de risque [RR] : 6,719 ; P 

Protocole de l’étude

  • Le LNY et les facteurs associés ont été analysés chez 13 712 patients atteints d’un CPT ayant fait l’objet d’une CND.
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine.

Limites

  • Étude rétrospective.