CPNPC : une TMB sanguine élevée prédit un bénéfice plus important associé aux IPCI

  • JAMA Oncol

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) avec une charge mutationnelle tumorale sanguine (blood Tumor Mutational Burden, bTMB) élevée ont obtenu de meilleurs résultats que les patients avec une bTMB faible, après un traitement par inhibiteurs de point de contrôle immunitaire (IPCI).
  • La bTMB, mesurée à l’aide d’un nouveau panel génétique pour le cancer, NCC-GP150, était comparable à la TMB tissulaire (tTMB), mesurée par séquençage de l’exome entier (SEE).

Pourquoi est-ce important ?

  • La bTMB pourrait permettre d’identifier les patients atteints d’un CPNPC qui pourraient retirer un bénéfice des IPCI, offrant ainsi une alternative aux patients qui ne peuvent pas fournir le tissu tumoral nécessaire à l’analyse par SEE.

Protocole de l’étude

  • Cohorte 1 : 48 patients atteints d’un CPNPC ont fait l’objet de prélèvements pour obtenir des échantillons de tissu tumoral pour le SEE et des échantillons de plasma appariés pour le NCC-GP150.
  • Cohorte 2 : 50 patients atteints d’un CPNPC, traités par IPCI, ont été analysés pour déterminer si la bTMB est un biomarqueur potentiel de l’efficacité des inhibiteurs de PD-1/PD-L1.
  • Financement : Programme principal de la Fondation nationale des sciences naturelles et autres.

Principaux résultats

  • La corrélation entre les estimations de la bTMB par NCC-GP150 et les estimations de la tTMB par SEE était bonne (corrélation de Spearman : 0,62).
  • Comparativement aux patients avec une bTMB faible (bTMB inférieure à 6), les patients avec une bTMB élevée (bTMB supérieure ou égale à 6) ont obtenu une meilleure SSP (RRc : 0,44 ; P = 0,05) et étaient plus susceptibles de présenter une réduction tumorale.
  • Une bTMB élevée était associée à un taux de réponse objective plus élevé, comparativement à une bTMB faible (RCc : 11,69 ; P = 0,01).

Limites

  • Échantillon de petite taille.
  • Validation clinique rétrospective.