CPNPC : les femmes sont plus susceptibles d’être à nouveau admises à l’hôpital après une lobectomie

  • Nelson DB & al.
  • Ann Thorac Surg
  • 14 août 2018

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les femmes qui font l’objet d’une lobectomie pour un CPNPC de stade I sont significativement plus susceptibles que les hommes d’être à nouveau admises à l’hôpital après une visite aux urgences dans les 30 jours suivant la sortie de l’hôpital de référence.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les différences en termes de résultats périopératoires et à court terme entre les hommes et les femmes qui font l’objet d’une intervention chirurgicale pour un cancer du poumon sont encore mal comprises.

Protocole de l’étude

  • 559 patients ont fait l’objet d’une lobectomie ou d’une lobectomie « en manchon » entre 2010 et 2015 pour un CPNPC de stade clinique I.
  • 206 paires d’hommes et de femmes appariés selon les scores de propension.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Les complications pulmonaires, gastro-intestinales, hémorragiques et au niveau de la plaie étaient similaires pour les deux sexes, mais les hommes ont présenté plus de complications cardiovasculaires (18 % contre 8 % ; P = 0,004). Il n’y avait aucune différence au niveau de la durée du séjour à l’hôpital.
  • Le taux de visites aux urgences dans les 30 et 90 jours suivant la sortie de l’hôpital était similaire pour les deux sexes, mais les femmes étaient plus susceptibles d’être à nouveau admises à l’hôpital après une visite aux urgences dans les 30 jours (67 % contre 36 % ; P = 0,038) et dans les 90 jours (58 % contre 33 % ; P = 0,053) suivant la sortie de l’hôpital.
  • Les motifs des visites aux urgences étaient les suivants : fièvre, troubles gastro-intestinaux, contrôle de la douleur, difficulté respiratoire, rétention urinaire et évaluation de la plaie, sans différence entre les deux sexes au niveau du taux des différents symptômes de présentation (P = 0,478) ou du délai entre la sortie de l’hôpital et la visite aux urgences (P = 0,650).

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.