CPNPC : le statut positif des ganglions à la TDM/TEP devrait-il exclure la RTSC ?

  • Lung Cancer

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un CPNPC et présentant des ganglions lymphatiques positifs à la TDM ou à la tomographie par émission de positons (TEP), mais démontrant des ganglions négatifs à la ponction transbronchite à l’aiguille guidée par échographie endobronchique (Endobronchial Ultrasound-Guided Transbronchial Needle Aspiration, EBUS-TBNA) pourraient être considérés comme des candidats à la radiothérapie stéréotaxique du corps (RTSC).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les scintigraphies TEP, utilisées couramment pour identifier la maladie N1/N2 excluant la RTSC chez les patients atteints d’un CPNPC, ont engendré un taux de faux positifs de 58,8 % dans cette étude.

Protocole de l’étude

  • 35 patients atteints d’un CPNPC ont fait l’objet d’une TDM ou d’une TEP et d’EBUS-TBNA (cas).
  • Les cas présentant des ganglions négatifs à l’EBUS-TBNA (n = 31) et les patients atteints d’un CPNPC avec des ganglions radiologiquement négatifs n’ayant pas fait l’objet d’une EBUS-TBNA (patients témoins ; n = 76) ont reçu une RTSC.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • 24 des 35 patients présentaient des ganglions positifs à la TDM ou à la TEP, et 11 étaient négatifs.
  • Selon l’EBUS-TBNA, 20 sur 24 présentaient des ganglions négatifs et 11 sont restés négatifs.
  • 31 cas aux ganglions négatifs et 76 patients témoins ont reçu une RTSC.
  • Sensibilité, spécificité, valeurs prédictives positives et négatives par personne, respectivement :
    • TDM : 42,9 %, 64,3 %, 23,1 % et 81,8 %.
    • TEP : 100 %, 64,3 %, 41,2 % et 100 %.
    • EBUS-TBNA : 57,1 %, 100 %, 100 % et 90,3 %.
  • Aucune différence significative entre les cas et les patients témoins en termes de survie sans échec régional (RR : 0,88 ; IC à 95 % : 0,45–1,74) et de SSM (RR : 1,10 ; IC à 95 % : 0,58–2,11).

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.