CPNPC : la stadification à l’entrée dans l’étude par TEP est liée à une meilleure SSP

  • Vokes EE & al.
  • J Thorac Oncol
  • 4 mai 2018

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les examens réalisés à l’entrée dans l’étude de tomographie par émission de positons (TEP) pour la stadification des tumeurs dans le cadre du CPNPC sont liés à une SSP nettement plus longue sur le plan statistique, par rapport à la stadification conventionnelle, ce qui correspond à une amélioration de la survie due au changement du stade.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les directives thérapeutiques recommandent des examens de TEP pour la stadification tumorale depuis 2003, mais ils ne sont pas requis dans les essais cliniques sur le CPNPC.

Conception de l’étude

  • Essai de phase III multicentrique, international et randomisé PROCLAIM.
  • 598 patients atteints d’une maladie de stade IIIA/B ont été affectés de manière aléatoire selon un ratio 1:1 à un traitement par pémétrexed-cisplatine (groupe A) ou par étoposide-cisplatine (groupe B).
  • Financement : Eli Lilly and Company.

Principaux résultats

  • Dans l’ensemble, 82,1 % des patients ont fait l’objet d’un examen de TEP à l’entrée dans l’étude.
  • Une SG médiane plus longue sur le plan numérique a été observée chez les patients ayant fait l’objet d’examens de TEP, quel que soit le traitement (groupe A : 27,9 contre 20,2 mois [RR : 0,83 ; P = 0,352] ; groupe B : 25,8 contre 22,3 mois [RR : 0,80 ; P = 0,220]).
  • La stadification TEP a démontré une association significative avec une amélioration de la SSP médiane (11,3 mois en cas de TEP contre 9,2 mois sans TEP [RR : 0,73 ; P = 0,012]), mais l’association a perdu en signification dans le cadre d’une sous-analyse par schéma thérapeutique.

Limites

  • Analyse exploratoire.
  • Les deux bras ont présenté une SG plus longue qu’historiquement anticipée.