CPNPC : la SBRT synchrone et métachrone s’avère sûre et efficace

  • Clin Lung Cancer

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Plusieurs séances de radiothérapie stéréotaxique corporelle (Stereotactic Body Radiation Therapy, SBRT) sont aussi sûres et efficaces qu’une seule séance de SBRT chez les patients médicalement inopérables atteints d’un CPNPC de stade précoce.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les résultats plaident en faveur de son utilisation dans le cadre du cancer du poumon primitif multiple (CPPM) synchrone et métachrone.

Protocole de l’étude

  • 544 patients atteints d’un CPNPC de stade précoce ont été traités par une seule séance de SBRT (n = 374), par des séances de SBRT synchrones (n = 14), par des séances de SBRT métachrones seules (n = 48) ou par chirurgie pour au moins 1 tumeur, suivie d’une SBRT métachrone pour au moins une autre tumeur (n = 108).
  • Financement : NIH.

Principaux résultats

  • Par rapport à la SBRT à une seule séance, le taux de SG à 3 ans s’est avéré significativement plus élevé chez les patients ayant reçu des séances de SBRT métachrones seules et chez ceux ayant reçu à la fois la chirurgie et la SBRT métachrone (54,2 % contre 79,7 % et 95,4 %, respectivement ; P 
  • Le taux d’absence de progression (ADP) de la maladie à 3 ans s’est également avéré significativement plus élevé avec la SBRT métachrone seule et avec la chirurgie suivie de la SBRT métachrone qu’avec la SBRT à une seule séance (85,8 % contre 95,4 % et 67,3 %, respectivement ; P = 0,03 pour la SBRT métachrone seule et P 
  • La SBRT synchrone a entraîné une SG et une ADP similaires à celles de la SBRT à une seule séance.
  • Aucune différence significative n’a été constatée s’agissant des toxicités de grade 3 ou supérieur ou de grade 1 ou supérieur entre la SBRT à une seule séance et les autres groupes.

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.