CPNPC EGFR+ : quels facteurs prédisent les mauvais résultats du géfitinib ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
À retenir
  • Les données d’une population du « monde réel » suggèrent que l’infection par l’hépatite C (VHC) ainsi que l’indice de performance et la métastase hépatique pourraient prédire la SG chez les patients atteints d’un CPNPC avancé avec mutation de l’EGFR et traités ...