CPNPC de stade précoce : la chirurgie est supérieure à la RTSC en termes de survie à long terme

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • La lobectomie et la résection sous-lobaire engendrent une meilleure survie à long terme, par rapport à la radiothérapie stéréotaxique du corps (RTSC), mais la RTSC présente des taux de mortalité inférieurs à 30 et 90 jours.

Pourquoi est-ce important ?

  • La RTSC est devenue le traitement privilégié pour les patients atteints d’un CPNPC de stade précoce qui constituent de mauvais candidats à la chirurgie, mais ces résultats suggèrent qu’un traitement chirurgical agressif de ces patients pourrait engendrer de meilleurs résultats.

Conception de l’étude

  • 4 069 patients atteints d’un CPNPC de stade précoce provenant d’une base de données nationale des anciens combattants entre janvier 2006 et décembre 2015.
  • Financement : NIH.

Principaux résultats

  • 73 % ont fait l’objet d’une lobectomie, 16 % d’une résection sous-lobaire et 11 % ont reçu une RTSC.
  • Le recours à la RTSC a augmenté pendant la période de l’étude, passant de 2 % à 19 %.
  • La mortalité à 30 et à 90 jours était au plus bas dans le groupe RTSC, par rapport aux groupes de la lobectomie et de la résection sous-lobaire (0,5 % contre 1,9 % contre 1,7 % et 1,4 % contre 3,6 % contre 2,5 %, respectivement).
  • Après une analyse multivariée, le risque de mortalité due au cancer était nettement supérieur dans le groupe RTSC, par rapport au groupe de la lobectomie (RR de sous-distribution : 1,45 ; IC à 95 % : 1,09–1,94), mais n’était pas nettement différent entre le groupe RTSC et le groupe de la résection sous-lobaire (RR de sous-distribution : 1,25 ; IC à 95 % : 0,93–1,68).
  • Le risque de mortalité toutes causes confondues était également supérieur dans le groupe RTSC, par rapport à la lobectomie (RR : 1,38 ; IC à 95 % : 1,08–1,78), mais n’était pas nettement différent entre le groupe RTSC et le groupe de la résection sous-lobaire (RR : 1,17 ; IC à 95 : 0,90–1,53).

Limites

  • Étude rétrospective.