CPNPC de stade IIIA : être traité dans un centre à grand volume est associé à une meilleure survie

  • Kommalapati A & al.
  • J Natl Compr Canc Netw
  • 1 mars 2019

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de stade IIIA et traités dans un établissement à grand volume étaient plus susceptibles de faire l’objet d’une chirurgie et d’un traitement trimodal, et ont obtenu une meilleure SG que les patients traités dans des centres à volume intermédiaire ou faible.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude met en lumière l’absence d’uniformité des schémas thérapeutiques chez les patients atteints d’un CPNPC de stade IIIA.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée auprès de 83 673 patients issus de la base de données nationale américaine sur le cancer (National Cancer Database), ayant reçu un diagnostic de CPNPC de stade IIIA entre 2004 et 2015, et traités dans 1 319 établissements.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • 37 % des patients étaient traités dans un établissement à faible volume (8 patients/an ou moins), 34 % dans un établissement à volume intermédiaire (9–14 patients/an), et 29 % dans un établissement à grand volume (15 patients/an ou plus).
  • Comparativement aux patients traités dans des établissements à volume faible et intermédiaire, les patients traités dans des établissements à grand volume étaient plus susceptibles de faire l’objet d’une chirurgie (25 %, contre 18 % et 20 %) et d’un traitement trimodal (12 %, contre 9 % et 9 %).
  • La SG était plus élevée dans les établissements à grand volume, comparativement aux centres à volume intermédiaire et faible, à 1 an (63 %, contre 59 % et 57 %) et à 5 ans (22 %, contre 18 % et 17 %).
  • À l’analyse multivariée, les centres à volume intermédiaire et faible étaient associés à un risque significativement plus élevé de mortalité que les centres à grand volume (RRc : 1,09 [IC à 95 % : 1,07–1,11] ; et RRc : 1,11 [IC à 95 % : 1,09–1,13], respectivement).

Limites

  • Étude rétrospective.