CPNPC de stade III : les tumeurs primitives occultes sont associées à de meilleurs résultats

  • Lung Cancer

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un CPNPC primitif occulte (CPNPC-PO) de stade III obtiennent des résultats significativement meilleurs que les patients atteints d’un CPNPC primitif de stade III connu.

Pourquoi est-ce important ?

  • Peu de données sont disponibles concernant le pronostic et les résultats de traitement des patients atteints d’un CPNPC-PO, une pathologie rare dans laquelle les ganglions lymphatiques médiastinaux sont affectés d’une manière qui correspond à une tumeur issue du poumon, sans qu’une tumeur primitive puisse être identifiée au niveau du poumon.

Protocole de l’étude

  • 605 patients atteints d’un CPNPC de stade III, ayant fait l’objet d’une stadification par TEP-TDM et traités par radiothérapie définitive entre 1998 et 2013, ont été inclus.
  • Financement : Institut national américain du cancer (National Cancer Institute).

Principaux résultats

  • 3,5 % des patients (n = 21) étaient atteints d’un CPNPC-PO, 43 % d’un adénocarcinome, 43 % d’un carcinome épidermoïde et 14 % d’un cancer non spécifié.
  • Comparativement aux patients atteints d’un CPNPC primitif connu, ceux atteints d’un CPNPC-PO ont obtenu des résultats significativement meilleurs en termes de SG, de taux de contrôle intrathoracique (CIT) et de survie sans métastases à distance (SSMD) à cinq ans :
    • SG : 15,2 % contre 61,6 % ; P 
    • CIT : 24,2 % contre 83,5 % ; P 
    • SSMD : 26,3 % contre 59,0 % ; P = 0,003.
  • Le CPNPC-PO demeurait un facteur significatif pour la SG, le CIT et la SSMD à cinq ans à l’analyse multivariée :
    • RR pour le décès : 0,312 ; P 
    • RR pour le CIT : 0,274 ; P = 0,002 ;
    • RR pour la SSMD : 0,437 ; P = 0,015.

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.