CPNPC de petite taille : la RGL améliore la SG avec la résection cunéiforme

  • Ding H & al.
  • Ann Thorac Surg
  • 22 janv. 2019

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Univadis Clinical Summaries
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La résection des ganglions lymphatiques (RGL) a été associée à une meilleure SG chez les patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) ayant fait l’objet d’une résection cunéiforme pour les tumeurs inférieures ou égales à 2 cm, mais pas chez ceux ayant fait l’objet d’une segmentectomie.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’objectif idéal était de 4-9 ganglions pour les tumeurs inférieures ou égales à 1 cm avec la résection cunéiforme et de 10 ganglions ou plus pour les tumeurs de 1-2 cm avec la résection cunéiforme et la segmentectomie.

Protocole de l’étude

  • 2 864 patients atteints d’un CPNPC, issus de la base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results, SEER) et ayant des tumeurs inférieures ou égales à 2 cm, ont fait l’objet d’une résection cunéiforme (n = 2 298) ou d’une segmentectomie (n = 566).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • La RGL a été associée à une meilleure SG et à une meilleure survie spécifique au cancer du poumon (SSCP) avec la résection cunéiforme, mais pas avec la segmentectomie :
    • SG dans les cas de tumeurs inférieures ou égales à 1 cm : RR de 0,51 (IC à 95 % : 0,35–0,76) ;
    • SG dans les cas de tumeurs de 1-2 cm : RR de 0,65 (IC à 95 % : 0,54–0,76) ;
    • SSCP : RR de 0,63 (IC à 95 % : 0,50–0,79).
  • Les patients ayant des tumeurs inférieures ou égales à 1 cm présentaient une meilleure SG avec la RGL portant sur 4-9 ganglions (RRc : 0,29 ; IC à 95 % : 0,15–0,54), par rapport à 1-3 ganglions (RRc : 0,64 ; IC à 95 % : 0,42–0,96).
  • Les patients ayant des tumeurs de 1-2 cm présentaient une meilleure SG et une meilleure SSCP avec l’accroissement du nombre de ganglions lymphatiques réséqués :
    • 1-3 ganglions : RRc pour la SG de 0,65 (IC à 95 % : 0,54–0,78) ; RRc pour la SSCP de 0,66 (IC à 95 % : 0,51–0,86) ;
    • 4-9 ganglions : RRc pour la SG de 0,59 (IC à 95 % : 0,46–0,75) ; RRc pour la SSCP de 0,57 (IC à 95 % : 0,40–0,80) ;
    • 10 ganglions ou plus : RRc pour la SG de 0,42 (IC à 95 % : 0,28–0,63) ; RRc pour la SSCP de 0,46 (IC à 95 % : 0,27–0,77).

Limites

  • Étude rétrospective.