CPNPC : 47 % des patients passent à un traitement de deuxième intention

  • Clin Lung Cancer

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Environ la moitié des patients atteints d’un CPNPC avancé passent à un traitement de deuxième intention, à un coût moyen par patient par mois (PPPM) de 10 885 $, les événements indésirables (EI) représentant près de 10 % de cette somme.
  • Environ 12 % des patients atteints d’un CPNPC épidermoïde ont reçu du pémétrexed, même si cet agent n’est autorisé que dans le cadre du CPNPC non épidermoïde.

Pourquoi est-ce important ?

Protocole de l’étude

  • 8 542 patients atteints d’un CPNPC avancé provenant de la base de données combinée Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results) et Medicare ayant reçu une chimiothérapie à base de platine en première intention.
  • Financement : Merck & Co., Inc., Kenilworth, NJ, États-Unis.

Principaux résultats

  • 47 % (n = 4 033) des patients sont passés à un traitement de deuxième intention.
  • Dans le groupe en deuxième intention :
    • 22,1 % ont reçu du pémétrexed, 12,2 % du docétaxel, 11,4 % un traitement par carboplatine et paclitaxel, et 7,1 % de la gemcitabine.
    • 12 % du groupe épidermoïde ont reçu du pémétrexed.
    • La SG médiane à partir de l’instauration du traitement de deuxième intention était de 7,3 mois (IC à 95 % : 7,0–7,7) et la survie spécifique au CPNPC médiane était de 8,0 mois (IC à 95 % : 7,8–8,4).
    • La mortalité toutes causes confondues à un an après l’instauration du traitement de deuxième intention était de 67 %, et la mortalité spécifique à la maladie était de 63 %.
    • EI les plus fréquents : dyspnée (28,5 %), anémie (25,5 %), hypertension (17,7 %), pneumonie atypique (15,0 %) et fatigue (11,9 %).
    • Coût PPPM total du traitement de deuxième intention : 10 885 $, dont 1 036 $ pour les coûts liés aux EI.
    • Le traitement par pémétrexed présentait le coût PPPM le plus élevé à hauteur de 11 432 $.

Limites

  • Étude rétrospective.