COVID-19 : Un test sérologique rapide et visuel fondé sur l’hémagglutination

  • Caroline Guignot
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En détournant la technique d’hémagglutination utilisée pour le groupage sanguin, une équipe franco-britannique a montré qu’il était possible de détecter la présence des anticorps anti-SARS-CoV-2 avec une sensibilité de 90% et une spécificité de 99%. Simple, rapide et peu onéreux, ce test pourrait être utile d’ores et déjà à des fins de recherche épidémiologique, ou pour les pays à faibles ressources voire, à terme, dans les pays à hauts revenus.

Ce test sérologique repose sur la mise au point d’un réactif apte à se fixer sur les récepteurs de surface (glyphorine) des hématies. Ce réactif comporte également le peptide RBD de la protéine Spike du SARS-CoV-2 qui est reconnu par les anticorps neutralisants dirigés contre ce virus. Mis en contact avec une goutte de du sang prélevée par piqûre du bout du doigt, ce réactif se fixe sur les globules rouges. Si le sérum contient également des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2, ces derniers reconnaissent alors le fragment RBD du réactif et enclenchent une hémagglutination. Les tests réalisés dans des cohortes de patients ayant été infectés ou dans une cohorte contrôle ont permis d’établir que la spécificité est de 99 % et la sensibilité de 90%.

L’enjeu est aujourd’hui d’établir la corrélation entre le niveau d’anticorps, l’importance de l’hémagglutination et le niveau de protection offert par les anticorps du patient.