COVID-19 : un outil de notation identifie 4 groupes de risque chez les patients afin d’orienter leur prise en charge clinique

  • BMJ
  • 10 sept. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un nouvel outil validé de prédiction du score de mortalité intitulé 4C (Consortium de caractérisation clinique du coronavirus [Coronavirus Clinical Characterisation Consortium]) semble permettre d’identifier avec précision les patients ayant un risque élevé de mortalité lors de leur hospitalisation pour cause de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

Pourquoi est-ce important ?

  • Le score de mortalité 4C (intervalle de 0 à 21 points) se base sur 8 variables facilement disponibles : l’âge, le sexe, le nombre de comorbidités, la fréquence respiratoire, la saturation en oxygène périphérique, le niveau de conscience, le niveau d’urée et la protéine C réactive.
  • Le score peut guider la prise de décision clinique :
    • Score de risque faible (0–3) : prise en charge sans hospitalisation.
    • Score intermédiaire (4–8) : surveillance dans un service hospitalier.
    • Score élevé (9–14) : envisager un traitement agressif.
    • Score très élevé (supérieur ou égal à 15) : soins critiques, isolement, ventilation invasive et autres mesures de soutien.

Principaux résultats

  • Cohorte de dérivation : 35 463 patients ; taux de mortalité : 32,2 %. 
  • Cohorte de validation : 22 361 patients ; taux de mortalité : 30,1 %. 
  • Le score de mortalité 4C a démontré une discrimination élevée du modèle, par rapport à l’apprentissage automatique (aires sous la courbe ; IC à 95 %) :
    • Cohorte de dérivation : 0,786 (0,781–0,790), contre 0,796 (0,786–0,807).
    • Cohorte de validation : 0,767 (0,760–0,773), contre 0,779 (0,772–0,785).
  • Risque faible (0–3) :
    • Taux de mortalité : 1,2 %. 
    • Sensibilité : 99,7 %.
    • Valeur prédictive négative (VPN) : 98,8 %.
  • Risque intermédiaire (4–8) :
    • Taux de mortalité : 9,9 %.
    • VPN : 90,1 %.
  • Risque élevé (9–14) :
    • Taux de mortalité : 31,4 %.
    • VPN : 68,6 %.
  • Risque très élevé (supérieur ou égal à 15) :
    • Taux de mortalité : 61,5 %.
    • Valeur prédictive positive : 61,5 %.
  • Le score 4C a permis une meilleure discrimination que les outils développés à partir d’autres cohortes de patients atteints du COVID-19 (aires sous la courbe ; 0,61–0,76).

Méthodologie

  • Étude de cohorte prospective et observationnelle.
  • Financement : Institut national pour la recherche en matière de santé (National Institute for Health Research).

Limites

  • Incapacité à évaluer la performance prédictive d’autres tests.
  • Biais de sélection.
  • Le caractère généralisable des résultats est limité.