COVID-19 : tour d'horizon de la semaine du 29 mai


  • Ben Gallarda
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En raison de l'évolution rapide de la pandémie COVID-19, Univadis souhaite partager avec vous l'actualité couverte par nos équipes éditoriales au niveau européen. Retrouvez ci-dessous une sélection des articles.

Certains de ces articles ne sont publiés uniquement dans leur langue originale, précision entre parenthèses. Nous avons extrait pour vous quelques points clés de ces articles. Un lien vers la source originale de l’article permettra à ceux qui le souhaitent d'aller plus loin. 

Ce tour d’horizon européen apporte un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises. Veuillez les considérer uniquement comme étant indicatives des pratiques européennes. 

Par ailleurs, sachez que vous pouvez retrouver toute l’actualité que nous publions sur l’épidémie sur le site internet Univadis ou l'application pour smartphone. Une rubrique spéciale "COVID-19" a été créée dans le menu de gauche, sous l’ensemble des spécialités. Vous trouverez également une carte interactive COVID-19 pour suivre l'évolution de l'épidémie par pays et par région, en cliquant sur l'onglet correspondant dans le bandeau en haut de votre page. 

Nous espérons que ces informations vous intéresseront, et vous aideront dans la prise en charge de vos patients directement concernés par COVID-19 ou non.

 

  1. Le Ministère de la Santé italien a publié des recommandations pour la désinfection des environnements non médicaux, y compris les restaurants, les magasins, etc. Très controversées, ces recommandations basent la durée de survie du virus sur les études les plus restrictives disponibles, qui ont été réalisées pour la plupart dans des environnements expérimentaux. Elles semblent ne pas tenir compte des effets du soleil, du vent, de la température et d'autres paramètres pouvant influencer le risque de contagion, comme la durée et l'intensité de l'exposition. L’application de ces recommandations nécessite un travail conséquent de nettoyage de toutes les surfaces touchées par les clients, plusieurs fois par jour. [Italien]
  2. L'Agence Nationale italienne des Médicaments (AIFA) a annulé l'autorisation d’utilisation hors AMM de l'hydroxychloroquine/chloroquine et a mis à jour les recommandations de traitement du COVID-19. Cette décision est basée sur l’analyse des données du registre multinational publiée la semaine dernière [Italien].
  3. La Haute Autorité de Santé françaises (HAS) a finalisé l’évaluation de trois types de tests sérologiques : les tests diagnostiques rapides (TDR), les tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) et les autotests. Le premier est disponible sur ordonnance, effectué en laboratoire et remboursé. Le second peut être effectué par des professionnels de santé ou des membres formés de certaines associations, mais nécessite une confirmation par un second test. La HAS ne recommande pas l'utilisation de l'autotest.
  4. Une étude sous presse menée par une équipe de chercheurs français sur les caractéristiques des patients diabétiques touchés par le COVID-19 précise les facteurs de risque liés à cette comorbidité. Les résultats montrent qu'une durée plus longue du diabète et des complications vasculaires augmenteraient le risque de décès, et que la dyspnée, une protéine C-réactive élevée ou l'AST à l'admission seraient associées à une augmentation du risque d'intubation ou de décès.
  5. Une étude portant sur l’efficacité du remdesivir chez les patients COVID-19 a été publiée. Elle montre les effets de ce traitement sur 1.063 patients (n=538 sous remdesivir, n=521 sous placebo). Le remdesivir a réduit de manière significative le temps de récupération des patients (11 jours contre 15 jours, P
  6. L'Allemagne a connu deux clusters de COVID-19 récemment, l'un lié à un service religieux à Francfort qui a infecté au moins 107 personnes et l'autre lié à un restaurant de Moormerland dans le district de Leer qui a infecté au moins 18 personnes.
  7. Le Ministère de la Santé espagnol signale une fréquence élevée de symptômes psychiatriques chez les patients hospitalisés avec le COVID-19 : 43,9% des patients hospitalisés pour COVID-19 présenteraient des symptômes psychiatriques, dont 12,2 % seraient liés à un syndrome de stress post-traumatique et 26,8 % à de l'anxiété ou de la dépression.
  8. La Société de Médecine Familiale espagnole (semFYC) a élaboré une proposition de "zones propres et sales" pour structurer les différents niveaux de soins primaires en relation avec COVID-19. D'autres aspects de cette proposition concernent les rendez-vous et le rôle des médecins, des infirmières et des administrateurs de la santé de soins primaires [Espagnol].
  9. Au Royaume-Uni, la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency a approuvé le remdesivir dans le cadre d'un protocole d’accès rapide au traitement. Celui-ci tient compte d’un équilibre entre l'accès rapide à ce traitement expérimental et la collecte rigoureuse de données sur sa sécurité d’utilisation.
  10. Le Service National de Santé écossais lancera cette semaine un programme "Test and Protect", destiné à permettre un dépistage à grande échelle des patients symptomatiques et de leurs proches.