COVID-19 : tour d'horizon de la semaine du 15 mai


  • Ben Gallarda
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En raison de l'évolution rapide de la pandémie COVID-19, Univadis souhaite partager avec vous l'actualité couverte par nos équipes éditoriales au niveau européen. Retrouvez ci-dessous une sélection des articles.

Certains de ces articles ne sont publiés uniquement dans leur langue originale, précision entre parenthèses. Nous avons extrait pour vous quelques points clés de ces articles. Un lien vers la source originale de l’article permettra à ceux qui le souhaitent d'aller plus loin. 

Ce tour d’horizon européen apporte un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises. Veuillez les considérer uniquement comme étant indicatives des pratiques européennes. 

Par ailleurs, sachez que vous pouvez retrouver toute l’actualité que nous publions sur l’épidémie sur le site internet Univadis ou l'application pour smartphone. Une rubrique spéciale "COVID-19" a été créée dans le menu de gauche, sous l’ensemble des spécialités. Vous trouverez également une carte interactive COVID-19 pour suivre l'évolution de l'épidémie par pays et par région, en cliquant sur l'onglet correspondant dans le bandeau en haut de votre page.

Nous espérons que ces informations vous intéresseront, et vous aideront dans la prise en charge de vos patients directement concernés par COVID-19 ou non.

  • Un nouveau test de dépistage basé sur l’outil génétique CRISPR a été approuvé par la FDA, faisant état d'une sensibilité et d'une spécificité élevées et d'une potentielle d'utilisation à domicile à terme [Anglais].
  • Des recommandations pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux ont été publiées. Elles mettent l'accent sur des algorithmes de traitement pour 1) les patients victimes d'un accident vasculaire cérébral aux urgences et chez qui on soupçonne la présence de COVID-19, 2) les patients hospitalisés atteints de COVID-19 qui développent un accident vasculaire cérébral, et 3) les patients victimes d'un accident vasculaire cérébral se présentant dans des hôpitaux aux ressources limitées en raison de la présence des cas infectés par le COVID-19 [Anglais].
  • Le Ministère de la Santé italien a publié une déclaration sur le rôle des tests sérologiques dans la gestion de l'épidémie [Italien].
  • L'AEMPS (Agence espagnole des médicaments et dispositifs médicaux) a émis des avertissements concernant les tests d'autodiagnostic non approuvés proposés sur Internet.
  • Plus de 48.000 professionnels de la santé ont été testés positifs au CoV-2 du SRAS en Espagne, sur un total d'environ 225.000 cas. La surveillance épidémiologique espagnole rapporte qu'au moins 35 personnes sont décédées [Espagnol].
  • Les experts en comportement ont proposé au gouvernement britannique de prendre en compte 11 principes de communication clés afin de clarifier son message pour gérer la prochaine phase de l’épidémie COVID-19. Ces principes mettent l'accent sur la clarté, les messages positifs et la nécessité d'agir ensemble pour gérer l'épidémie.
  • Diabetes UK et l'Association of British Clinical Diabetologists ont publié des recommandations pour la gestion du diabète dans les maisons de soins. Celles-ci mettent l'accent sur la surveillance et l'attention portée aux stocks de médicaments et à l’évolution des signes et symptômes des patients [Anglais].
  • Santé publique France a mis en place un système de suivi comportemental et psychologique pour évaluer l'impact psychologique du confinement. Les résultats des deux premières séries d'enquêtes montrent un doublement de l'anxiété durant la première série du confinement, puis une diminution durant la seconde série. Les populations défavorisées ont été davantage touchées. Une meilleure connaissance de la maladie a eu un effet positif sur les individus.
  • De nouvelles recommandations pour la prise en charge des femmes enceintes infectées par le COVID-19 sont disponibles auprès de l'ISIDOG (International Society for Infectious Diseases in Obstetrics and Gynecology). Elles couvrent la gestion des risques, les conséquences, les préconisations pour l'accouchement, les risques post-partum, etc.