COVID-19 : précautions spécifiques chez les patients diabétiques


  • Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Société Francophone du diabète (SFD) soutient l’ensemble des professionnels de santé en émettant des dispositions générales et spécifiques pour les aider à accompagner leurs patients diabétiques et à répondre à leurs inquiétudes en période de pandémie au COVID-19.

Les patients diabétiques sont-ils plus à risque d’infection par le COVID-19 ?

Une première étude chinoise annonçait que 48% des sujets hospitalisés souffraient de comorbidité. Et 10 à 20% des sujets hospitalisé présentaient un diabète. Au global, 22% des personnes admises en réanimation et 31% des personnes décédées étaient diabétiques. Le diabète était associé à un odds ratio de mortalité hospitalière de 2,85 (p=0,0062). La SFD apporte quelques attentions à la lecture de ces chiffres : près de la moitié des sujets qui sont décédés avaient une hypertension artérielle et près d’un quart une maladie cardiovasculaire. il était par ailleurs impossible de préciser si ces facteurs étaient indépendants ou liés à l’âge.

Les symptômes sont-ils différents chez un sujet diabétique ?

Les symptômes d’une infection à COVID-19 ne diffèrent pas en présence d’un diabète, en revanche, il faudra être attentif à l’éventuel déséquilibre du contrôle glycémique comme cela peut être le cas lors d’une grippe. L’intérêt d’une surveillance attentive du glucose et de l’acétone et la mise en place de mesures correctives doit être rappelé au patient – quel que soit le type de diabète, car le risque de décompensation cétosique est important.

La fièvre doit être traitée par paracétamol uniquement comme préconisé par l’ANSM pour tout autre patient. Les traitements habituels par IEC et sartans sont à maintenir selon une prise de position de la Société Européenne de Cardiologie.

Les patients diabétiques doivent-ils prendre des précautions particulières ?

En dehors des recommandations d’hygiène et de distanciation sociale communes à tout individus, les patients diabétiques doivent :

  • Avoir le meilleur équilibre glycémique possible.
  • Avoir l’équivalent de deux semaines de traitement (médicaments et matériel de traitement et de surveillance).
  • Avoir du paracétamol. Attention, la SFD rappelle que le paracétamol perturbe les résultats de mesure du glucose en continu (par capteurs) sauf le FreeStyle Libre. La mesure glycémique par  dernier peut en revanche être perturbée par de fortes concentration en vitamine C.
  • Renforcer le rythme de la surveillance du diabète en cas de symptômes.

Les professionnels de santé doivent s’assurer que leurs patients diabétiques : 

  • Savent gérer les situation de déséquilibre de leur diabète : recherche d’acétone, bolus de correction…
  • Ont bien tous les numéros d’urgences dont ils peuvent avoir besoin : 15, numéro du cabinet médical ou du service de diabétologie, numéros d’astreinte médicale et technique en cas de traitement par pompe.

Et si possible :

  • Mettre en place une télésurveillance avec les patients, pour permettre de maintenir un lien, de les rassurer en cas d’adaptation nécessaire de leurs traitements et de limiter leurs déplacements.
  • La téléconsultation est facilitée depuis le 12 mars, mais les modalités pratiques restent à définir précisément.