COVID-19 : Point de situation de l'épidémie en France et dans le monde au 30 mars


  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En France, ce 30 mars, on dénombre 44 450 personnes infectées par le SARS-CoV-2 et hospitalisés sur l’ensemble du territoire dont 5.056 cas graves sont admis en réanimation. Par ailleurs, 418 décès ont été recensés ces dernières 24h en milieu hospitalier portant le total à plus de 3 024 depuis le début de l'épidémie en France.

Toutes les régions sont concernées, et les départements payant le plus lourd tribu sont Paris , les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne pour la en région parisienne et le Haut Rhin, le Bas-Rhin, le Rhône, la Moselle et les Bouches-du-Rhône.

Le nombre de cas estimé au niveau ambulatoire est établi à partir d’un échantillon représentatif de médecins sur l’ensemble du territoire. On estime ainsi que 44.000 personnes ont consulté leur médecin traitant la semaine dernière pour une probable infection au COVID-19.

Au niveau international, 749 358 cas de COVID-19 confirmés ont été signalés dans le monde au 30 mars 2020, avec un nombre de guérison estimé à 156 875 personnes. Les Etats-Unis dénombrent le plus grand nombre de cas (144 672). En Europe,  les principaux pays touchés sont l’Italie (n= 101 739 ), l’Espagne (n= 85 195 ), l’Allemagne (n= 63 929 ), la France (n=44 450), le Royaume-Uni (n= 22 444 ) et  la Suisse (n= 15 526 ). De son côté, la Chine recense désormais  82 198 cas confirmés.

 

Enfin, 36.119 décès ont été dénombrés dans le monde depuis le 31 décembre 2019, et concernent principalement l’Italie (n=11 591) et l’Espagne (n=7 340).