COVID-19 : peut-on être contaminé en mangeant ou en faisant ses courses ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Face à l’épidémie de COVID-19, certains s’inquiètent du risque de contamination quand ils font leurs courses. Doit-on laver tous ses achats en rentrant chez soi et cuire tous les aliments pour détruire le virus ? Pour répondre aux questions les plus fréquemment posées, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a examiné ces risques sur la base des connaissances scientifiques actuelles.

Peut-on être contaminé en mangeant ?

Tout d’abord, il n'existe aucune preuve que les animaux d’élevage et les aliments qui en sont issus jouent un rôle dans la propagation du SARS-CoV-2. Pour qu’un aliment soit contaminé, il faut donc a priori qu’il ait été manipulé par une personne infectée par ce virus qui ne se serait pas bien lavé les mains ou aurait éternué ou toussé dessus.

En cas de consommation d’un aliment contaminé, il n’existe pour l’instant pas de données laissant penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Cependant, on ne peut exclure la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé. Ainsi, une personne atteinte par le COVID-19 doit absolument éviter de manipuler des aliments et de cuisiner pour les autres.

Doit-on tout cuire avant de manger (fruits, légumes, pain…) ?

L’Anses considère qu’il n’est pas nécessaire de cuire tout ce que l’on mange dans l’optique de détruire les éventuels virus présents sur les aliments. Il faut en revanche respecter quelques règles d’hygiène :

  • Bien laver les fruits et légumes à l’eau potable puis les essuyer avec un essuie-tout à usage unique avant de les consommer ou les cuisiner.
  • Peler les fruits et légumes consommés crus lorsque cela est possible.
  • Ne pas utiliser de désinfectant (eau de javel ou détergent) à cause du risque d’intoxication s’il est mal rincé.
  • Ne pas utiliser de vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes en pensant détruire le SARS-CoV-2 car il n’a pas d’action virucide.

Les légumes consommés cuits doivent également être préalablement lavés à l’eau potable et essuyés avec un essuie-tout à usage unique. Ensuite, on considère qu’une cuisson à 70°C à cœur, recommandée pour inactiver de nombreux microorganismes, permet également de détruire le virus SARS-CoV-2 car il est sensible à une température de 63°C pendant 4 min. 

Concernant le pain acheté en boulangerie, l’Anses considère qu’il n’est pas utile de le chauffer avant de le consommer car il a été cuit à haute température lors de sa préparation et les boulangers, comme les autres professionnels de l’alimentation, sont fortement sensibilisés aux règles d’hygiène. 

Qu’en est-il des produits emballés ?

Les emballages peuvent être contaminés s’ils ont été manipulés par une personne infectée. Certaines précautions sont donc à prendre en rentrant chez soi avec ses courses :

  • Se laver les mains,
  • Retirer et jeter les suremballages puis se relaver les mains,
  • Pour les produits devant être rangés rapidement au frais : les nettoyer avec un essuie-tout à usage unique humidifié avant de les mettre au réfrigérateur,
  • Pour les produits non réfrigérés : les nettoyer avec un essuie-tout à usage unique humidifié avant de les ranger. Comme il ne s’agit pas de produits à ranger rapidement au frais, on peut les laisser de côté pendant trois heures dans les sacs de course avant de les ranger car on estime que le SARS-CoV-2 ne survit pas plus de 3 heures sur les surfaces des emballages,
  • Se laver soigneusement les mains avant et après la manipulation de tous ces produits et emballages.

Peut-on être contaminé en faisant ses courses ?

D’après certaines études expérimentales, le virus peut rester plus ou moins infectieux sur des surfaces inertes. Le risque d’être en contact avec le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est donc théoriquement pas exclu, même s’il est faible. C’est pourquoi il est important de respecter certaines précautions lorsque l’on fait ses courses :

  • Ne pas se toucher le visage durant ses achats,
  • Se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et après avoir rangé ses courses.

Comment nettoyer les surfaces potentiellement contaminées ?

Après avoir rangé ses achats chez soi, il est recommandé de nettoyer l’endroit où l’on a posé ses courses. Les surfaces potentiellement contaminées peuvent être nettoyées avec les produits ménagers usuels (savon, détergents…). L’eau de javel doit être utilisée avec précaution car elle est fortement oxydante et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux. Elle ne doit pas être utilisée sur les mains.

Le téléphone, les claviers d’ordinateurs, les tablettes tactiles et les poignées de portes font également partie des vecteurs potentiels de transmission du SARS-CoV-2 et doivent être nettoyés avec un produit adapté, comme des lingettes désinfectantes compatibles avec le nettoyage des écrans tactiles ou un essuie tout imbibé d’alcool à 70° pour les matériaux compatibles.

Des fiches pratiques reprenant ces conseils sont disponibles sur le site de l’Anses :