COVID-19 pédiatrique : les nourrissons présentent un risque plus élevé de maladie sévère

  • Dong Y & et al
  • Pediatrics
  • 17 mars 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Bien que les enfants de tous âges puissent contracter le COVID-19, les nourrissons sont particulièrement susceptibles de développer une forme sévère de la maladie, au même titre que les enfants immunodéprimés ou présentant des troubles respiratoires comorbides.
  • Les auteurs notent le « rôle majeur » des enfants dans la transmission communautaire.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) met à disposition des recommandations techniques pour les soins à domicile.
  • Les cliniciens doivent s’assurer que les parents/aidants sont informés sur l’isolement, du reste du foyer, des enfants présentant des symptômes légers. 

Principaux résultats

  • 2 143 enfants.
    • L’âge médian était de 7 ans (intervalle interquartile : 2–13).
    • 56,6 % (1 213) étaient des garçons.
  • 34,1 % (731) présentaient un diagnostic de COVID-19 confirmé par une analyse biologique, tandis que 65,9 % (1 412) étaient suspectés d’être atteints de la maladie. 
    • 4,4 % (94) étaient asymptomatiques.
    • 50,9 % (1 091) présentaient des symptômes légers.
    • 38,8 % (831) présentaient une sévérité modérée de la maladie.
  • Taux de cas graves et critiques par tranche d’âge :
    • 1–5 ans : 7,3 % ;
    • 6–10 ans : 4,2 % ;
    • 11–15 ans : 4,1 % ;
    • 16 ans et plus : 3,0 %.
  • Le délai médian entre l’apparition de la maladie et le diagnostic était de 2 jours (intervalle : 0–42). 
    • La plupart des cas ont été diagnostiqués une semaine après l’apparition de la maladie.
  • La plupart des cas pédiatriques en Chine étaient concentrés dans la province du Hubei et les régions avoisinantes.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte nationale a été constituée, évaluant l’épidémiologie et les schémas de transmission des patients pédiatriques atteints du COVID-19, signalés au Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, entre le 16 janvier et le 8 février 2020.
  • Financement : commission de la Science et de la Technologie de la municipalité de Shanghai.

Limites

  • Des données temporelles sur les caractéristiques cliniques manquent.
  • Certains facteurs de confusion manquent (p. ex., les antécédents d’exposition, la période d’incubation associée).
  • Cas en cours.