COVID-19 : nouveau protocole de surveillance active en EHPAD et EMS


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Depuis la mi-mars, plusieurs cas groupés de COVID-19 ont été rapportés dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et dans les établissements médico-sociaux (EMS). Ces cas n’ont pas fait l’objet d’un signalement via le portail des signalements du ministère chargé de la santé car ce système n’est pas adapté. Santé publique France vient donc de développer un nouveau système de surveillance des cas de COVID-19 pour ces établissements. Cette surveillance a débuté fin mars 2020 et se terminera avec la fin de l’épidémie de COVID-19.

Les objectifs de cette surveillance sont :

  • Détecter rapidement la survenue de personnes présentant un tableau clinique compatible avec une infection COVID-19 parmi les résidents et le personnel afin de mettre en place rapidement des mesures de gestion.
  • Assurer le suivi du nombre de cas et de décès liés au COVID-19 dans les EHPAD et les EMS en temps réel.
  • Récolter des informations nécessaires pour aider à la gestion des épisodes de cas groupés de COVID-19 dans ces établissements.

Le recueil des données se fait via une application appelée « Voozanoo » qui comprend 2 formulaires :

  • Un formulaire « Signalement initial » à compléter dès la survenue du premier cas COVID-19 possible ou confirmé au sein de l’établissement (EHPAD ou EMS),
  • Un formulaire « Signalement quotidien et de clôture » qui contient 2 volets. Un volet « Quotidien » qui doit être rempli chaque jour pour signaler le nombre de cas possibles ou confirmés et de décès parmi les résidents et les membres du personnel et un volet « Clôture » qui sera complété à la fin de l’épisode.

On parle de cas « possible » COVID-19 en cas de fièvre (ou sensation de fièvre) avec des signes respiratoires (comme la toux, un essoufflement ou une sensation d’oppression thoracique) OU en présence de tout autre tableau clinique compatible avec le COVID-19 selon le médecin. Un cas « confirmé » COVID-19 correspond à toute personne, symptomatique ou non, avec un prélèvement confirmant l’infection par le SARS-CoV-2. Lors d’un épisode de cas groupés, les trois premiers patients résidant en EHPAD présentant un tableau clinique évocateur de COVID-19 feront l’objet, si possible, d’un prélèvement pour une analyse par (RT)-PCR ciblant le SARS-CoV-2.

Le formulaire de « Signalement initial » permet également aux EHPAD et EMS de préciser les mesures prises au sein de l’établissement pour tenter de contrôler la diffusion de l’infection et s’ils ont besoin d'un soutien extérieur pour la gestion de l'épisode.

Grâce à la mise en place de ce protocole, les épidémiologistes de Santé publique France seront en mesure de fournir chaque jour des données régionales et nationales concernant :

  • Le nombre total d’épisodes ou de nouveaux épisodes,
  • Le nombre total de cas ou de nouveaux cas confirmés, possibles, hospitalisés et de décès.

Une description plus détaillée de ces épisodes (nombre moyen de cas et de décès par épisode, durée moyenne ou médiane d’un épisode) pourra être réalisée à une fréquence hebdomadaire.