COVID-19 : les taux de transmission sont faibles dans le cas des infections asymptomatiques

  • Luo L & al.
  • Ann Intern Med
  • 13 août 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les taux d’attaque secondaire parmi les contacts proches des personnes dont la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est confirmée semblent être relativement faibles.
  • Les patients atteints d’une forme plus sévère du COVID-19 présentent un risque plus élevé d’infecter leurs contacts proches (c.-à-d., les membres de leur foyer).

Pourquoi est-ce important ?

  • Envisager le dépistage des contacts proches des patients atteints d’une forme sévère du COVID-19 qui manifestent des symptômes tels que de la fièvre et de la toux.

Principaux résultats

  • 3 410 contacts proches, 391 cas de référence (âge médian : 38,0 ans ; intervalle interquartile : 26,0–51,0 ans).
  • Parmi les contacts proches :
    • 3,7 % (IC à 95 % : 3,1–4,4 %) ont été secondairement infectés. 
    • 0,2 % (IC à 95 % : 0,1–0,4 %) étaient asymptomatiques.
    • 3,5 % (IC à 95 % : 2,9–4,1 %) étaient symptomatiques.
  • Sévérité des symptômes :
    • 16,8 % présentaient des symptômes légers.
    • 73,1 % présentaient des symptômes modérés.
    • 10,1 % présentaient des symptômes graves/critiques.
  • 82,7 % des cas sont survenus dans le cadre de contacts au sein du foyer.
  • Risque d’infection secondaire en fonction du type de contact (IC à 95 %) :
    • Contacts au sein du foyer : 10,3 % (8,5–12,2 %).
    • Contacts dans des structures de santé : 1,0 % (0,3–1,8 %).
      • Rapport de cotes (RC), par rapport aux contacts au sein du foyer : 0,09 (0,04–0,20). 
    • Contacts dans les transports publics : 0,1 % (0,0–0,4 %).
      • RC, par rapport aux contacts au sein du foyer : 0,01 (0,00–0,08).
  • Le taux d’attaque secondaire a augmenté en fonction de la sévérité du COVID-19 (Ptendance 
    • Cas asymptomatiques : 0,3 % (IC à 95 % : 0,0–1,0 %) ; par rapport aux
    • cas présentant des symptômes graves/critiques : 6,2 % (IC à 95 % : 3,2–9,1 %).
  • La présence d’une fièvre (6,7 % ; IC à 95 % : 5,3–8,0) et la présence d’une toux (13,6 % ; IC à 95 % : 10,6–16,7) étaient associées à un risque accru d’infection secondaire.

Méthodologie

  • Une étude de cohorte prospective a été menée parmi les contacts proches de cas de référence situés à Guangzhou, en Chine.
  • Financement : Écoles et établissements supérieurs de formation professionnelle de la province du Guangdong.

Limites

  • Biais en faveur d’un résultat nul.
  • Le caractère généralisable des résultats est limité.
  • Biais de rappel.