COVID-19 : les infections chez les nouveau-nés sont peu fréquentes

  • Gale C & al
  • Lancet Child Adolesc Health
  • 10 nov. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les infections à maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) chez les nouveau-nés semblent être extrêmement rares, et la plupart des bébés développent une forme légère de la maladie.
  • Les effets à long terme ne sont pas connus.

Pourquoi est-ce important ?

  • Recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) : évitez de séparer les mères et leur bébé, même en cas de coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) confirmé chez la mère.

Principaux résultats

  • 66 nouveau-nés atteints d’une infection à SARS-CoV-2 ont été identifiés. 
    • Incidence (toutes les incidences sont pour 10 000 naissances viables) de 5,6 cas (IC à 95 % : 4,3–7,1).
    • 42 % des nouveau-nés présentaient une infection sévère.
      • Incidence de 2,4 cas (IC à 95 % : 1,6–3,4).
    • 45 % des nouveau-nés étaient d’origine ethnique noire, asiatique ou issus d’autres groupes d’origine ethnique non blanche.
      • Incidence de 11,1 cas (IC à 95 % : 7,4–15,9), par rapport à
      • une incidence chez les nouveau-nés d’origine ethnique blanche de 4,6 cas (IC à 95 % : 3,2–6,4).
    • 26 % des nouveau-nés étaient issus d’une mère dont la présence du SARS-CoV-2 était confirmée moins de 7 jours avant/après la naissance ; pour 2 cas, il est possible que la maladie ait été acquise par transmission verticale.
  • Les symptômes (les plus fréquents, rapportés au cours des 7 premiers jours après la naissance, calculés à partir des données non manquantes) comprenaient : l’hyperthermie (35 %), la mauvaise alimentation/les vomissements (33 %), le coryza (26 %), la détresse respiratoire (24 %).
  • Chez 11 % des nouveau-nés, aucun signe n’a été rapporté.
  • 33 % des nouveau-nés ont reçu 1 type d’assistance respiratoire ou plus.
  • Durée médiane du séjour à l’hôpital : 2 jours (intervalle interquartile : 1–4).

Méthodologie

  • Une analyse de cohorte populationnelle prospective a porté sur l’incidence de l’infection à SARS-CoV-2, la transmission et les résultats chez les bébés ayant reçu des soins hospitaliers au cours des 28 premiers jours après la naissance, entre le 1er mars et le 30 avril 2020.
  • Financement : Programme de recherche sur les politiques de l’Institut national pour la recherche en matière de santé au Royaume-Uni (UK National Institute for Health Research).

Limites

  • L’analyse a porté sur les données essentielles.
  • Incapacité à confirmer la transmission verticale.
  • Aucune donnée sur les taux globaux d’infection, les infections asymptomatiques et l’alimentation des nourrissons.