COVID-19 Les faits marquants de la semaine dans le monde : Israël en tête de la course à la vaccination, nouveaux variants du virus...


  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En raison de l'évolution rapide de la pandémie COVID-19, Medscape souhaite partager avec vous les articles les plus marquants et les plus pertinents sur le plan clinique de la semaine dernière.

Il s'agit d'un aperçu des meilleures pratiques émergentes au cours d'une pandémie qui évolue rapidement. Toutes les informations actuellement disponibles concernant COVID-19 sont susceptibles d'être modifiées à mesure que de nouveaux détails seront disponibles. Certaines des informations ci-dessous peuvent également être contredites par les autorités sanitaires locales ou mondiales.

 

 

Les États-Unis ont signalé plus de 100 000 hospitalisations liées à la COVID-19 en 40 jours et continuent de battre des records avec un nombre de décès approchant rapidement les 400 000. Pour tenter de contrer la recrudescence de l’épidémie et d'accélérer les vaccinations, le gouvernement exhorte les États à donner accès à la vaccination à toute personne de 65 ans ou plus, et aux jeunes adultes présentant des comorbidités. Toutefois, la distribution et l'accès au vaccin sont encore loin d’être optimum, et certains médecins de ville indiquent qu'ils ne reçoivent que maintenant des doses pour eux-mêmes.

 

Au Brésil, le taux de transmission est passé à 1,21, selon des données recueillies par l'Imperial College (Royaume-Uni) et publiées le 12 janvier. On compte dans le pays plus de 203 000 décès par COVID-19 et 8,1 millions de cas. Les autorités brésiliennes ont reçu une première demande d'autorisation de mise sur le marché pour un vaccin, celui du laboratoire chinois Sinovac (CoronaVac). Le feu vert des autorités est attendu pour pouvoir débuter la vaccination.

 

Après Noël, la pression sur les hôpitaux britanniques s'est maintenue. Londres a été décrétée en état « d’incident majeur » et un hôpital a même dû rationner l'oxygène. Les décès par COVID-19 dans les 28 jours suivant un test positif ont franchi la barre des 80 000 le week-end dernier. Sept centres de vaccination de masse ont ouvert cette semaine, travaillant en parallèle avec les services de soins primaires et de vaccination des hôpitaux. Mardi, 2,4 millions de premières doses des vaccins Pfizer/BioNTech et Oxford/AstraZeneca avaient été administrées, le record Européen.

 

Une troisième vague de COVID-19 frappe l’Espagne suite aux vacances de Noël. Le week-end dernier, l'Espagne a atteint un nouveau pic d'infections, dépassant les 2 millions de cas. Le mercredi 13 janvier, les 37 500 premières doses du vaccin Moderna ont été reçues, s'ajoutant aux 350 000 doses hebdomadaires de Pfizer/BioNTech. L'Espagne a déjà administré 488 122 doses sur les 743 925 reçues, soit 65 %.

 

Le rapport publié par le ministère italien de la santé montre qu’après les vacances de Noël, l'indice Rt est supérieur à 1 dans toutes les régions. En Lombardie et en Sicile, le taux de transmission est d'environ 1,25 : si ce taux est confirmé, les deux régions deviendront des "zones rouges" (le niveau de confinement le plus élevé) à partir du lundi 18 janvier.

Le 10 janvier, l'Italie comptait 23 427 patients hospitalisés par COVID-19, dont 2 615 en soins intensifs. Le nombre de patients diagnostiqués isolés à domicile est également en augmentation (579 932, selon le ministère de la santé). Une région sur deux compte déjà plus de 30 % des lits de l'USI occupés par des patients COVID-19.

La campagne de vaccination a débuté le 4 janvier. L'Italie a le plus grand nombre de personnes vaccinées dans l'union européenne  (871 152 le 13 janvier) derrière le Royaume-Uni. Le plan de vaccination implique, dans une première phase, les professionnels de la santé et les patients en EHPAD.

 

Après un lancement difficile de la vaccination en France, 247 167 personnes ont été vaccinées avec le vaccin BioNTech de Pfizer au 13 janvier. Dans le même temps, 50 000 doses de vaccin Moderna ont été reçues cette semaine et ont commencé à être distribuées dans les zones les plus touchées par l'épidémie.

Si le nombre de décès quotidiens liés au COVID-19 (+232 le 13 janvier à 14h) reste très inférieur à celui observé dans plusieurs pays voisins, l'inquiétude grandit en raison de l'augmentation du nombre de cas positifs (23 852 le 13 janvier) et de la dissémination du variant anglais sur le territoire français, une propagation encore très sous-estimée, selon les biologistes.

 

L'Allemagne approche les 700 000 personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin, ce qui représente une moyenne de plus de 50 000 doses par jour. Toutefois, le pays dénombre encore environ 20 000 nouveaux cas et plus de 1 000 décès par jour. Une équipe de recherche allemande a montré que l'hypertension est un facteur de risque indépendant pour les COVID-19 graves, mais que les patients souffrant d'hypertension traitée (y compris les inhibiteurs de l'ECA) ne sont pas exposés à un risque accru.

 

La Belgique a commencé sa campagne de vaccination à grande échelle le 5 janvier après une semaine d’essais pilotes réussis dans des EHPAD. Jusqu'à présent, seul le vaccin de Pfizer et BioNTech a été administré, mais les premières doses du vaccin Moderna sont arrivées en Belgique ce lundi. Jusqu'à présent, 8000 personnes ont reçu un vaccin, ce qui représente 0,07% de la population. Les derniers résultats de la Grande étude sur la corona montrent que 80 % du grand public est prêt à se faire vacciner pour se protéger contre le coronavirus.

 

Plus de 70 000 personnes ont déjà été vaccinées au Portugal, selon le gouvernement. Cette semaine, 39 286 doses ont été réservées aux patients des EHPAD, des établissements de soins de longue durée et 8 384 aux professionnels du Service national de santé (SNS).

 

 Israël est le pays qui a réalisé la vaccination COVID-19 par habitant la plus rapide au monde. Le ministère de la santé a indiqué que près de 20 % de la population a reçu la première dose, dont plus de 72 % des personnes âgées de plus de 60 ans. Le pays a commencé à administrer des doses de rappel le 10 janvier.

 

Les Émirats arabes unis occupent la deuxième place des pays dont la population est la plus vaccinée (10 % de leur population).

 

Le Japon a identifié un nouveau variant du SARS-CoV-2 chez 4 voyageurs arrivés de l'État brésilien d'Amazonas. Ce variant, qui comporte 12 mutations, est distinct des variants britannique et sud-africain. Il n'y a pour l'instant aucune preuve évidente que ce nouveau variant pourrait être plus infectieux.

 

En Afrique, plusieurs pays ont connu une forte augmentation du nombre de cas de COVID-19 au cours des dernières semaines, tandis que la variante sud-africaine est préoccupante. Lire notre reportage : Comment le Rwanda gère-t-il l'épidémie de COVID-19 ?

 

-Univadis, Medscape, & Mediquality editorial teams