COVID-19 : les données probantes recueillies à ce jour concernant le remdésivir

  • Wilt TJ & al.
  • Ann Intern Med
  • 5 oct. 2020

  • Par Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un faible ensemble de données probantes suggère des bénéfices apportés par le remdésivir dans le cadre du traitement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

Pourquoi est-ce important ?

Principaux résultats

  • Comparaison entre le remdésivir et le placebo (deux études) :
    • Mortalité : différence de risque absolu (DRA) de -4 % à 1 % (faible certitude).
    • Récupération : DRA de 7–10 % (certitude modérée).
    • Événements indésirables graves (EIG) : DRA de -8 % à -6 % (certitude modérée).
  • Remdésivir : comparaison entre un traitement de 5 jours et de 10 jours (2 études) : 
    • Mortalité : une réduction a été constatée (faible certitude), sauf chez les patients nécessitant une ventilation invasive ou une oxygénation par membrane extracorporelle qui pourraient avoir de meilleurs résultats avec un traitement de 10 jours.
    • Récupération ou amélioration clinique : une amélioration a été constatée (faible certitude).
    • Délai avant la récupération : une réduction a été constatée.
    • EIG : une réduction a été constatée.
    • Durée du séjour à l’hôpital (DSH) : aucun effet n’a été constaté.

Méthodologie

  • Une revue systématique de 4 essais randomisés, de janvier à août 2020, a évalué le traitement par remdésivir chez des patients adultes atteints du COVID-19.
  • Critères d’évaluation : la mortalité, la récupération, la DSH, les EIG.
  • Financement : département des Anciens combattants des États-Unis (U.S. Department of Veterans Affairs).

Limites

  • Deux des essais ont été menés en ouvert. Seul un rapport préliminaire était disponible pour l’un des essais.
  • La plupart des patients étaient des hommes d’origine ethnique blanche âgés d’environ 60 ans.
  • Les adultes ayant débuté une grossesse ou les adultes atteints d’une maladie rénale ou hépatique grave ont été exclus.
  • Données insuffisantes pour une méta-analyse.