COVID-19 : le taux d’HbA1c avant l’infection est un « facteur prédictif clair » de la sévérité de la maladie

  • Merzon E & al.
  • Diabetes Metab Res Rev

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un taux d’HbA1c supérieur à 9 % prédit clairement la sévérité de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), telle qu’évaluée par la nécessité d’une hospitalisation.
  • La priorité doit être accordée aux personnes affectées s’agissant de la prévention, notamment la vaccination lorsqu’elle sera disponible.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’identification des populations à haut risque est essentielle pour réussir à surmonter le COVID-19.
  • Le diabète a été associé à de mauvais résultats liés au COVID-19, mais l’association avec le contrôle de la glycémie avant l’infection n’a pas été clairement établie.

Méthodologie

  • Les dossiers médicaux de 2 068 patients diabétiques âgés de 14 à 103 ans, qui avaient fait l’objet d’un dépistage du COVID-19, ont été analysés. Parmi ces patients, 183 ont été testés positifs et 46 ont été hospitalisés.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Les patients atteints du COVID-19 ayant un taux d’HbA1c supérieur ou égal à 9 % étaient plus nombreux :
    • 12,02 %, contre 7,27 % des patients non atteints du COVID-19.
    • Rapport de cotes (RC) brut : 1,84 (IC à 95 % : 1,13–2,99).
  • Dans le cadre d’une analyse multivariée avec une correction pour prendre en compte les affections cliniques antérieures, un taux d’HbA1c supérieur ou égal à 9 % était le seul paramètre associé à un risque d’hospitalisation significativement accru :
    • RC corrigé (RCc) de 4,95 (IC à 95 % : 1,55–15,76).
  • Dans une analyse multivariée avec un seuil d’HbA1c établi à plus de 7 %, le RCc pour l’hospitalisation était de 6,07 (IC à 95 % : 2,36–15,62).
  • Le risque (RC) était également augmenté en cas d’antécédents d’insuffisance cardiaque congestive (4,90 ; IC à 95 % : 1,05–22,83) et diminué en cas de statut socio-économique faible-moyen (0,29 ; P < 0,05).
  • Toute augmentation du taux d’HbA1c de 1 %, par rapport au taux de 5 % à l’inclusion, a été associée à un risque d’hospitalisation accru.
    • RC de 1,46 (IC à 95 % : 1,14–1,85).

Limites

  • Échantillon de petite taille.
  • Il s’agit d’une étude rétrospective.
  • Manque d’informations sur la sévérité de la maladie après l’hospitalisation.