COVID-19 : le diabète non diagnostiqué augmente le risque d’hospitalisation

  • Hamer M & al.
  • Metab Clin Exp
  • 21 août 2020

  • Par Miriam Tucker
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un taux d’HbA1c plus élevé dans l’intervalle non diabétique est un facteur de risque d’hospitalisation pour cause de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).  
  • Les personnes avec un diabète non diagnostiqué pourraient présenter un risque particulièrement élevé.

Pourquoi est-ce important ?

  • On ignore si le diabète augmente le risque de développer le COVID-19.
  • Il se pourrait que le risque ne soit pas reconnu chez les personnes n’ayant pas encore été diagnostiquées.

Méthodologie

  • Des évaluations biomédicales ont été menées auprès de 337 802 adultes issus de l’étude de cohorte prospective de la biobanque du Royaume-Uni (UK Biobank), parmi lesquels 4,8 % ont signalé avoir reçu un diagnostic de diabète.
  • Le critère d’évaluation était les patients atteints d’une forme suffisamment grave du COVID-19 pour justifier une hospitalisation entre le 16 mars et le 26 avril 2020.
  • Financement : Conseil pour la recherche médicale du Royaume-Uni (Medical Research Council) ; Institut national américain sur le vieillissement (National Institute on Aging).

Principaux résultats

  • Lors du suivi, 649 cas de COVID-19 ont été enregistrés.
  • Après une correction pour prendre en compte plusieurs facteurs de confusion, le risque relatif (IC à 95 %) d’hospitalisation pour cause de COVID-19, par rapport aux participants sans diagnostic de diabète et ayant un taux d’HbA1c inférieur à 6 %, était significativement plus élevé :
    • chez les personnes atteintes d’un diabète non diagnostiqué à l’inclusion et ayant un taux d’HbA1c supérieur ou égal à 6,5 % :
      • 2,68 (1,66–4,33) ;
    • dans le cadre d’un diabète diagnostiqué mal contrôlé (taux d’HbA1c supérieur ou égal à 8,6 %) :
      • 1,91 (1,04–3,52).
  • Lors d’une analyse corrigée en fonction de l’âge et du sexe, le risque relatif (IC à 95 %) d’hospitalisation pour cause de COVID-19 a augmenté avec le taux d’HbA1c lorsqu’il était situé en dessous de l’intervalle diabétique, par rapport à un taux d’HbA1c inférieur ou égal à 5,10 %, allant de : 
    • 1,22 (0,93–1,61) pour un taux d’HbA1c compris entre 5,11 % et 5,30 % à
    • 2,13 (1,65–2,74) pour un taux d’HbA1c supérieur ou égal à 5,70 % (Ptendance
  • La relation s’est atténuée, mais a perduré après une correction pour prendre en compte des covariables telles que le statut socio-économique et les comportements en matière de santé.

Limites

  • Biais de détection potentiel.
  • La population de l’étude est constituée à 94,5 % de Britanniques d’origine ethnique blanche.