COVID-19 : directives provisoires pour la sécurité des prestataires et des SMU pendant les manœuvres de réanimation

  • American Heart Association

  • Par Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients suspectés d’être atteints ou atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), les réanimations sont à effectuer dans des chambres d’isolement à pression négative (Airborne Infection Isolation Room, AIIR).
  • Les conducteurs d’ambulances sans cellule sanitaire séparée doivent utiliser la ventilation et les aérations du véhicule pour créer un gradient de pression négatif.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les agents de santé sont vulnérables au coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) pendant les manœuvres de réanimation.

Description

  • Recommandations provisoires de l’Association américaine du cœur (American Heart Association) pour les prestataires réalisant des manœuvres de réanimation sur des patients suspectés d’être atteints/atteints du SARS-CoV-2.
  • D’après les recommandations des Centres de prévention et de contrôle des maladies des États-Unis.

Informations clés

  • Privilégier les chambres individuelles avec une porte fermée pour les patients suspectés d’être atteints/atteints du COVID-19.
  • Avant d’entrer dans une chambre, porter un masque de protection respiratoire ou, moins idéalement, un masque chirurgical.
  • Réserver les blouses pour les procédures à risque de générer des aérosols, les procédures à risque de projections/d’éclaboussures et les soins à haut contact, y compris les transferts de brancards.
  • Pour les services médicaux d’urgence (SMU) :
    • Après avoir communiqué les instructions de premiers secours, les régulateurs doivent interroger le patient sur la possibilité qu’il soit atteint du COVID-19.
    • Avertir les prestataires sur le terrain et les hôpitaux de l’arrivée d’un patient potentiellement atteint du COVID-19.
    • Dans la mesure du possible, garder une distance d’au moins 1,8 m avec le patient pour les premières procédures d’évaluation.
    • Placer un masque sur le visage du patient dès que possible.
    • Éviter de transporter les proches du patient.
    • Isoler le conducteur du patient ; si cela est impossible, ouvrir les aérations, et allumer les ventilateurs d’extraction arrière en position maximale.
    • Utiliser un équipement de ventilation avec un filtre à air à haute efficacité (High-Efficiency Particulate Air, HEPA).
    • Pendant les procédures à risque de générer des aérosols, ouvrir les portes arrière, éviter la présence de piétons et activer le système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC).
  • Pour les procédures à risque de générer des aérosols inévitables, comme la réanimation cardiorespiratoire (RCR), l’intubation endotrachéale ou la ventilation non invasive :
    • Privilégier une AIIR ; réserver ces chambres pour les procédures à risque de générer des aérosols.
    • Écarter le personnel non essentiel.
    • Porter un masque de protection respiratoire N95 ou d’efficacité supérieure.