COVID-19 : des échantillons prélevés par des patients montrent une sensibilité élevée pour la détection du SARS-CoV-2

  • Tu YP & al.
  • N Engl J Med
  • 30 juil. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Concernant les tests de dépistage du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2), des échantillons non nasopharyngés prélevés par les patients (au niveau de la langue, du nez ou du cornet moyen) pourraient être « cliniquement acceptables », affirment les auteurs de cette lettre publiée dans la revue New England Journal of Medicine (NEJM). 

Pourquoi est-ce important ?

  • Le prélèvement par les patients d’échantillons non nasopharyngés pourrait réduire les pénuries d’équipement de protection individuelle (EPI) et les difficultés de dépistage des patients durant la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

Principaux résultats

  • L’analyse a porté sur 530 patients, dont l’âge était compris entre 15 mois et 94 ans.
  • Parmi 501 patients pour lesquels un échantillon prélevé sur la langue et un échantillon nasopharyngé étaient disponibles :
    • 44 patients ont obtenu un résultat positif aux 2 échantillons. 
    • 450 patients ont obtenu un résultat négatif aux 2 échantillons.
    • Cinq patients ont obtenu un résultat négatif à l’échantillon prélevé sur la langue et un résultat positif à l’échantillon nasopharyngé.
    • Deux patients ont obtenu un résultat positif à l’échantillon prélevé sur la langue et un résultat négatif à l’échantillon nasopharyngé.
  • Parmi 498 patients pour lesquels un échantillon nasal et un échantillon nasopharyngé étaient disponibles :
    • 447 patients ont obtenu un résultat négatif aux 2 échantillons. 
    • 47 patients ont obtenu un résultat positif aux 2 échantillons. 
    • Trois patients ont obtenu un résultat négatif à l’échantillon nasal et un résultat positif à l’échantillon nasopharyngé.
    • Un patient a obtenu un résultat positif à l’échantillon nasal et un résultat négatif à l’échantillon nasopharyngé.
  • Parmi 504 patients pour lesquels un échantillon prélevé au niveau du cornet moyen et un échantillon nasopharyngé étaient disponibles : 
    • 452 patients ont obtenu un résultat négatif aux 2 échantillons. 
    • 50 patients ont obtenu un résultat positif aux 2 échantillons. 
    • Deux patients ont obtenu un résultat négatif à l’échantillon prélevé au niveau du cornet moyen et un résultat positif à l’échantillon nasopharyngé. 
    • Aucun patient n’a obtenu un résultat positif à l’échantillon prélevé au niveau du cornet moyen et un résultat négatif à l’échantillon nasopharyngé.
  • Sensibilités estimées (IC unilatéral à 97,5 %) :
    • Langue : 89,8 % (78,2–100,0 %).
    • Nez : 94,0 % (83,8–100,0 %).
    • Cornet moyen : 96,2 % (87,0–100,0 %).
  • Corrélations de Pearson avec un échantillon nasopharyngé prélevé par écouvillonnage positif :
    • Langue : 0,48.
    • Nez : 0,78.
    • Cornet moyen : 0,86.
  • Parmi les patients ayant obtenu des résultats positifs au test pour les 2 échantillons prélevés, la charge virale a semblé être plus élevée dans les échantillons prélevés au niveau du cornet moyen (les valeurs de seuil de cycles [SC] étaient inférieures à celles des échantillons nasopharyngés 83,3 % du temps) que dans ceux prélevés sur la langue (les valeurs de SC étaient inférieures à celles des échantillons nasopharyngés 18,6 % du temps) ou dans le nez (les valeurs de SC étaient inférieures à celles des échantillons nasopharyngés 50,0 % du temps).

Méthodologie

  • Une analyse transversale a comparé les sensibilités d’échantillons non nasopharyngés prélevés par écouvillonnage par les patients à des échantillons nasopharyngés prélevés par des agents de santé chez des patients ambulatoires de l’État de Washington présentant une infection des voies aériennes supérieures.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Analyse transversale.
  • Analyse se limitant à une seule comparaison.