COVID-19 : des cas pédiatriques sont survenus au début de l’épidémie de Wuhan

  • Liu W & al.
  • N Engl J Med
  • 12 mars 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Des infections au nouveau coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2, SARS-CoV-2) chez des enfants sont survenues très tôt dans l’épidémie, d’après les données rétrospectives portant sur un petit nombre de cas de COVID-19 à Wuhan, en Chine.

Pourquoi est-ce important ?

  • Malgré des données de cas limitées décrivant les caractéristiques cliniques du COVID-19 et le spectre de la maladie chez les enfants, les données probantes suggèrent que les infections peuvent provoquer des maladies respiratoires modérées à sévères chez certains enfants, mais qu’une récupération est probable. 

Principaux résultats

  • 366 enfants ont été hospitalisés.
  • Pathogènes les plus fréquemment détectés : influenza A (6,3 % ; n = 23), influenza B (5,5 % ; n = 20) et SARS-CoV-2 (1,6 % ; n = 6).
  • Patients atteints du COVID-19 (n = 6) : 
    • âge médian de 3 ans (intervalle : 1–7).
    • Survenue de la maladie : du 2 au 8 janvier 2020.
    • Hospitalisations : du 7 au 13 janvier 2020.
  • Caractéristiques cliniques les plus courantes : une fièvre élevée (plus de 39 °C chez tous les patients), une toux (chez tous les patients), des vomissements (n = 4).
  • Analyses biologiques : des lymphocytes en dessous de la normale (chez tous les patients), des globules blancs bas (n = 4), des neutrophiles bas (n = 3).
  • Pneumonie (n = 4), avec des infiltrats en verre dépoli irréguliers (dans les deux poumons, n = 1) ou des ombres irrégulières (dans les deux poumons, n = 3) à la tomodensitométrie (TDM).
  • Un patient a été admis en unité de soins intensifs (USI) et a reçu des immunoglobulines groupées ; tous les patients ont reçu des antiviraux empiriques, des antibiotiques et un traitement de soutien. 
  • Taux de récupération de 100 %, après l’hospitalisation (médiane : 7,5 [5–13] jours).
  • Ni les patients ni les membres de leur famille n’avaient eu de contact avec le marché de Wuhan.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective a été réalisée à partir des cas d’infections respiratoires chez des enfants d’origine chinoise hospitalisés (âgés de 16 ans ou moins), entre le 7 et le 15 janvier 2020.
  • Financement : ministère chinois de la Science et de la Technologie.

Limites

  • Le nombre de cas est faible.
  • Il s’agit d’une étude rétrospective.