Coronaropathie : une vie saine peut-elle compenser le risque génétique ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

La génétique et les habitudes de vie contribuent tous deux au risque individuel de développer une coronaropathie. En 2007, des analyses d’associations génomiques ont identifié plus de 50 loci indépendants associés au risque de coronaropathie. Par ailleurs, les preuves montrant que l’ad...