Comparaison directe de questionnaires de dépistage des troubles du développement : quel est le meilleur ?

  • JAMA Pediatr

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Parmi trois outils de dépistage des troubles du développement : le questionnaire sur les âges et les stades (Ages & Stages Questionnaire, ASQ) ; l’évaluation par les parents du statut de développement (Parents’ Evaluation of Developmental Status, PEDS) ; et l’enquête sur le bien-être des jeunes enfants (Survey of Well-being of Young Children, SWYC) ; aucun outil ne l’emporte clairement sur les autres s’agissant de la sensibilité ou de la spécificité.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces auteurs affirment que l’utilisation de l’un de ces trois questionnaires n’apporterait que de « modestes avantages » aux cliniciens cherchant à dépister des retards du développement, comme cela est généralement recommandé.

Principaux résultats

  • La cooccurrence de scores positifs était modérée : parmi 20,5–29,0 % des patients ayant un score positif à 1 questionnaire, 35–60 % auraient un score positif à un second questionnaire.
  • Spécificité (IC à 95 %) chez les enfants plus jeunes (âge : inférieur à 42 mois) :
    • ASQ : 89,4 % (85,9–92,1 %) ;
    • PEDS : 79,6 % (75,7–83,1 %) ;
    • SWYC : 89,0 % (86,1–91,4 %).
      • Comparaison entre l’ASQ et la PEDS : P 
      • Comparaison entre la SWYC et la PEDS : P = 0,002.
  • Les outils de dépistage n’ont pas présenté de différence concernant la sensibilité pour ce groupe d’âge.
  • Spécificité (IC à 95 %) chez les enfants plus âgés (âge : 43–66 mois) :
    • ASQ : 92,1 % (85,1–95,9 %) ;
    • PEDS : 73,7 % (64,3–81,3 %) ;
    • SWYC : 70,7 % (60,9–78,8 %).
      • Comparaison entre l’ASQ et l’un ou l’autre outil : P 
  • Mais la sensibilité concernant les retards légers était plus élevée avec les outils SWYC et PEDS qu’avec l’outil ASQ.
  • La sensibilité était supérieure à 70 % pour les retards graves du développement uniquement.
  • La sensibilité a augmenté dans le cas d’une attention accrue portée aux préoccupations des parents.
  • La précision diagnostique globale a été évaluée comme étant faible à modérée.

Protocole de l’étude

  • Une étude transversale a été menée auprès de 1 495 familles ayant des enfants âgés de 9 mois à 5,5 ans, dans 10 cabinets pédiatriques, aux États-Unis.
  • Les parents ont rempli des questionnaires.
  • Financement : Institut national américain pour la santé de l’enfant et le développement humain (National Institute of Child Health and Human Development).

Limites

  • L’âge moyen à la sélection était plus élevé que ce que les recommandations suggèrent.