Commencer les mammographies à l’âge de 30 ans peut présenter un avantage pour les femmes à risque

  • Lee CS & al.
  • J Am Coll Radiol
  • 18 sept. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les femmes âgées de 30–39 ans qui présentent certains facteurs de risque ont le même taux de détection du cancer (TDC) et le même taux de rappel (TR) que les femmes à risque moyen âgées de 40–49 ans.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats suggèrent que les femmes présentant au moins un facteur de risque sur trois (antécédents familiaux, antécédents personnels de cancer du sein, densité mammaire importante) sont susceptibles de retirer un bénéfice d’un dépistage à partir de 30 ans, plutôt que de 40 ans.
  • D’autres études montrent qu’un dépistage avant 40 ans est associé à une réduction de la mortalité du cancer du sein.
  • Les résultats sont cohérents avec les recommandations du Collège américain de radiologie (American College of Radiology), de la Société américaine du cancer (American Cancer Society) et du Réseau national de lutte contre le cancer (National Comprehensive Cancer Network), entre autres.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte rétrospective composée de 2,65 millions de femmes ayant fait l’objet de près de 6 millions de mammographies de dépistage, issues de la base de données nationale américaine des mammographies (National Mammography Database) pour la période 2008–2015, a été analysée.
  • Financement : Collège américain de radiologie (American College of Radiology) ; Université de Californie (University of California), San Francisco.

Principaux résultats

  • Dans l’ensemble, le TDC moyen était de 3,69 (IC à 95 % : 3,64–3,74) pour 1 000 ; le TR était de 9,89 % (IC à 95 % : 9,87–9,92 %).
  • Dans l’ensemble, la valeur prédictive positive était de 20,1 % (IC à 95 % : 19,9–20,4 %) pour la recommandation d’une biopsie (VPP2) et de 28,2 % (IC à 95 % : 27,0–28,5 %) pour la réalisation d’une biopsie (VPP3).
  • Les femmes âgées de 30–39 ans qui présentaient au moins un des trois facteurs de risque ont obtenu un TDC et un TR similaires à ceux des femmes à risque moyen âgées de 40–49 ans.

Limites

  • Protocole observationnel et rétrospectif.
  • Aucune donnée concernant la mortalité.