Choc septique : l’association de vitamine C, de thiamine et de stéroïdes ne répond pas aux attentes

  • Fujii T & al.
  • JAMA
  • 17 janv. 2020

  • Par Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Pour les patients présentant un choc septique, un traitement par vitamine C, thiamine et hydrocortisone ne semble pas améliorer la survie sans vasopresseurs à sept jours, par rapport à l’hydrocortisone seule.
  • Un éditorial s’oppose à l’administration clinique de vitamine C ainsi qu’à la conduite d’autres études sur cette intervention.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une étude observationnelle de 2017 avait établi un lien entre l’intervention et une mortalité nettement plus faible.
  • L’étude actuelle n’a détecté aucune différence dans le cadre d’une comparaison directe.

Principaux résultats

  • Comparaison entre le groupe de l’intervention et le groupe témoin (n = 211) :
    • Critère d’évaluation principal : 122,1 heures (intervalle interquartile [IIQ] : 76,3–145,4), contre 124,6 heures (IIQ : 82,1–147,0).
    • Médiane de toutes les différences appariées dans le cadre du critère d’évaluation principal : -0,6 heure (IC à 95 % : -8,3 à 7,2) (P = 0,83).
    • Aucune différence significative n’a été observée pour 9 des 10 critères d’évaluation secondaires prédéfinis.
    • Aucun événement indésirable grave n’a été constaté.

Protocole de l’étude

  • L’essai VITAMINS est un essai clinique randomisé multinational, mené en ouvert dans 10 unités de soins intensifs (USI ; n = 216).
  • Les patients présentant un choc septique ont été affectés de manière aléatoire à un traitement par voie intraveineuse par vitamine C, hydrocortisone et thiamine (groupe d’intervention) ou à un traitement par hydrocortisone seule (groupe témoin).
  • Les patients du groupe témoin ont été autorisés à recevoir de la thiamine à la discrétion des cliniciens.
  • Durée du traitement : 10 jours ou résolution du choc.
  • Critère d’évaluation : temps passé en vie et sans administration de vasopresseurs jusqu’au jour 7.
  • Financement : subventions provenant d’organisations à but non lucratif ; gouvernement du Brésil.

Limites

  • Il s’agit d’un essai sans mise en aveugle.
  • La taille d’échantillon est modeste.
  • Les taux de thiamine n’ont pas été mesurés.
  • La puissance statistique des critères d’évaluation secondaires n’était pas suffisante.