Chez les jeunes adultes aux États-Unis, le tabagisme augmente la vulnérabilité prédite à une forme sévère du COVID-19

  • Adams SH & et al
  • J Adolesc Health
  • 14 juil. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Près d’un tiers des adultes aux États-Unis âgés de 18 à 25 ans ont une vulnérabilité médicale prédite à une forme sévère de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).
  • Le tabagisme (les cigarettes, les cigares, les cigarettes électroniques) accroît de façon substantielle le risque prédit.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il pourrait être optimal de cibler les efforts de réduction du risque sur la prévention de la consommation de cigarettes conventionnelles et de l’utilisation de cigarettes électroniques, sur l’adoption d’une meilleure alimentation et sur d’autres vulnérabilités chez les jeunes adultes.

Principaux résultats

  • Les données ont été analysées pour 8 405 jeunes adultes (50,4 % d’hommes, 49,6 % de femmes).
  • Données démographiques: 55 % de personnes d’origine ethnique blanche, 13 % d’origine ethnique noire, 22 % d’origine ethnique hispanique, 6 % d’origine ethnique asiatique et 4 % dont l’origine ethnique est autre.
  • Vulnérabilité médicale globale : 31,5 %.
    • Par sexe : 29,7 % chez les femmes, contre 33,3 % chez les hommes (P 
  • Taux de vulnérabilité selon le statut d’assurance :
    • Patients entièrement assurés : 30 %.
    • Patients non assurés une partie de l’année : 40 % (P 
    • Patients non assurés la totalité de l’année : 37 % (P 
  • Taux de vulnérabilité pour les non-fumeurs : 16,1 % (1 101/6 741).
    • Par sexe : 18,6 % chez les femmes, contre 13,4 % chez les hommes (P 
  • Taux estimés les plus élevés en fonction de facteurs individuels :
    • Tabagisme au cours des 30 derniers jours : 10,9 %.
    • Asthme au moment de l’enquête : 8,6 %.
    • Utilisation de cigarettes électroniques au cours des 30 derniers jours : 7,2 %.
    • Consommation de cigares au cours des 30 derniers jours : 4,5 %.
  • Dans toutes les analyses, les vulnérabilités prédites étaient plus importantes chez les personnes d’origine ethnique blanche que chez les personnes d’origine ethnique noire, les personnes d’origine ethnique hispanique et les personnes d’origine ethnique asiatique, ce qui suggère que des facteurs autres que la vulnérabilité médicale jouent un rôle.

Méthodologie

  • Une analyse rétrospective a été réalisée à partir des données de l’enquête nationale américaine par entretiens sur la santé (National Health Interview Survey).
  • Financement : département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis (U.S. Department of Health and Human Services).

Limites

  • Données éparses.
  • Les taux de vulnérabilité sont sous-estimés pour certains groupes ethniques.
  • La liste des vulnérabilités des Centres de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC) se fonde sur les données relatives au vieillissement.