CHC : la TEP-FDG préopératoire outil de mesure de l’agressivité biologique de la tumeur.

  • HPB (Oxford)

  • Par Laurence Rous
  • Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir

  • Parce qu’elle prédit l’invasion microvasculaire et la récurrence post-opératoire précoce, la tomographie à émission de positons au 2-[18]-Fluoro-2-désoxy-D-glucose couplée à un scanner dédié (TEP-FDG) préopératoire évalue l’agressivité biologique de la tumeur.

Pourquoi est-ce important ?

  • Connaitre l’agressivité de la tumeur avant la chirurgie grâce à une TEP-FDG peut permettre d’adapter le traitement (p.ex., chimiothérapie néoadjuvante).

Conception de l’étude

  • Inclusion entre 2014 et 2017 des patients devant subir une résection pour lésions hépatiques simples ou multiples sans invasion tumorale macrovasculaire ou métastases extra-hépatiques, et ayant eu une TEP-FDG entre la RCP et la chirurgie.
  • Pas de traitement adjuvant après la chirurgie.
  • Récurrence précoce définie par la présence radiologique de tumeurs intra- ou extra-hépatiques dans les 2 ans suivant l’opération.
  • Clinical-Trials.gov ID : NCT02145013.

Principaux r ésultats

  • 78 patients ont été inclus, 30 avaient une TEP-FDG positive, 26 avaient une invasion microvasculaire (dont 16 avec une TEP-FDG+), 4 sont décédés, et 14 des 74 patients non décédés ont eu une récurrence précoce (dont 39% des patients avec une TEP-FDG+ et 17% des patients avec une TEP-FDG-).
  • A l’analyse multivariée (régression logistique), le résultat de la TEP-FDG était le seul facteur prédictif indépendant d’invasion microvasculaire (OR=3,6 ; IC95%=1,1-11,2 ; p=0,03) ; la sensibilité et la spécificité de la TEP-FDG étaient de 62% et 73%, respectivement.
  • Une TEP-FDG+ (HR=5,8 ; IC95%=1,6-20,4 ; p=0,006) et être un homme (HR=6,6 ; IC95%=1,8-24,2 ; p=0,005) étaient les seuls facteurs indépendants prédictifs de récurrence précoce (régression de Cox).

Limites

  • Réponse dichotomique pour la TEP-FDG.
  • Durée limitée du suivi.