CHC : deux séances pourraient suffire dans le cadre du traitement par CETA

  • Choi J & al.
  • PLoS One
  • 1 janv. 2020

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) de stade intermédiaire ou au-delà des critères de Milan, sans réponse objective (RO) après deux séances de chimioembolisation transartérielle (CETA) consécutives, retirent rarement un bénéfice d’une troisième séance.

Pourquoi est-ce important ?

  • Aucun critère basé sur des données probantes n’est disponible pour déterminer quand arrêter les traitements par CETA, bien que les recommandations consensuelles suggèrent de passer à un traitement systémique après deux tentatives n’ayant pas permis d’obtenir une RO.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective a été réalisée dans un seul centre en République de Corée (n = 200 ; 91,0 % d’hommes).
  • Financement : Bayer.

Principaux résultats

  • La taille moyenne de la plus grande tumeur était de 6,8 cm.
  • 40,5 % des patients présentaient au moins 4 tumeurs.
  • Le taux de réponse globale après 2 séances de CETA était de 36,9 %.
  • Après 1 séance de CETA, 24,0 % des patients ont obtenu une réponse complète, 43,5 % ont obtenu une réponse partielle, 29,5 % ont présenté une maladie stable, et 3,0 % ont présenté une maladie progressive.
  • 22,5 % des patients n’ont présenté aucune RO après 2 séances de CETA successives.
    • Dans ce groupe, 28 patients ont participé à une troisième séance de CETA, avec un taux de RO de 10,7 %.
  • Les facteurs associés à l’incapacité d’obtenir une RO après 2 séances de CETA comprenaient une taille de la tumeur supérieure à 5 cm (rapport de cotes corrigé [RCc] : 3,74 ; P = 0,003) et un taux d’alpha-fœtoprotéine supérieur à 200 ng/ml (RCc : 3,11 ; P = 0,005).

Limites

  • Étude rétrospective et monocentrique ; population asiatique.