CETC N3 : des mauvais résultats malgré l’intensification du traitement

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Les patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC) N3 et traités par radiothérapie très accélérée (RTTA) ou radiochimiothérapie concomitante (RCTC) ont présenté une SG à cinq ans de 13,8 %.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les résultats de...