CETC : le cisplatine s’avère supérieur au cétuximab chez les patients traités par RT

  • Bauml JM & al.
  • Cancer
  • 20 oct. 2018

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le cisplatine utilisé avec une radiothérapie (RT) est associé à une meilleure SG que le cétuximab utilisé avec une RT chez les patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC) de stades III–IVb.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le cisplatine et le cétuximab sont tous deux fréquemment utilisés en association avec la RT, mais les données concernant leur efficacité comparée sont limitées.

Principaux résultats

  • Le cisplatine était associé à une meilleure SG médiane lors de l’analyse sans appariement (3,8 ans contre 1,5 ; RR de mortalité : 1,70 ; P 
  • Cette association a été observée pour les cancers de la cavité buccale (RR : 1,51 ; P = 0,035), de l’oropharynx (RC : 1,58 ; P 
  • Le cétuximab était associé à une moins bonne survie que le cisplatine à faible dose (RR : 1,54 ; P 
  • Lors de l’analyse après un ASP, le cétuximab était associé à une moindre incidence d’insuffisance rénale, de nausée, de diarrhée et de perte auditive, mais avec une incidence accrue d’éruption cutanée et de mucite.
  • Protocole de l’étude

    • 4 520 patients atteints d’un CETC de stades III–IVb, issus de la base de données nationale du système de santé des anciens combattants (Veterans Health Affairs), ont fait l’objet d’une RT et reçu du cisplatine (83 %) ou du cétuximab (17 %) en concomitance, et ont été analysés pour déterminer les résultats de survie.
    • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

    Limites

    • Protocole de l’étude rétrospectif.
    • Données incomplètes concernant les doses de RT administrées.
    • Statut du virus du papillome humain inconnu.