CETC : l’association de carboplatine, de tégafur oral et de cétuximab semble être bien tolérée chez les patients récurrents/métastatiques

  • Buxó E & al.
  • Ann Otol Rhinol Laryngol
  • 1 mai 2018

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une analyse rétrospective suggère que l’association de carboplatine, de fluoropyrimidine tégafur par voie orale et de cétuximab est relativement sûre et bien tolérée dans le traitement de première intention des patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC) récurrent ou métastatique.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ce schéma chimiothérapeutique a pour but de remédier aux toxicités observées avec le traitement de première intention standard à base de cisplatine/carboplatine avec 5-fluorouracile et cétuximab.

Principaux résultats

  • L’observance a été mesurée par le pourcentage de patients présentant une intensité de dose relative d’au moins 80 % :
    • Pour le cétuximab, l’observance était de 81 % après la dose initiale et de 89 % pendant la période d’entretien ;
    • Pour le carboplatine, l’observance était de 96 % ;
    • Pour le tégafur oral, l’observance était de 88 %.
  • À un suivi médian de 21 mois, la SG médiane était de 11 mois et la SSP médiane de 6 mois.
  • Le taux de réponse tumorale globale était de 35 %.
  • 38 % des patients ont présenté des événements indésirables de grades 3/4.
    • Réactions cutanées : 17 % ;
    • Anémie : 4 % ;
    • Neutropénie : 3 %.

Protocole de l’étude

  • 104 patients atteints d’un CETC récurrent/métastatique traités par carboplatine au jour 1, tégafur oral pendant 21 jours consécutifs, et cétuximab pendant 3 semaines pendant 6 cycles ou moins ont fait l’objet d’une analyse des résultats de sécurité d’emploi et d’efficacité.
  • Les patients ayant répondu au traitement ont reçu un traitement d’entretien hebdomadaire par cétuximab.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Analyse rétrospective.